Weirdcong

Members
  • Content Count

    2,757
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Everything posted by Weirdcong

  1. Pour la version Standalone, ça veut bien dire que ça veut dire : pas de SDK requis. Par contre Valve a donné son accord il y a un bon moment pour qu'il soit vendu sur Steam comme un titre à part entière : la version SA ne sera pas gratuite, le mod quant à lui le restera mais aura des fonctionnalités en moins (peut être le multijoueur ? ça aurait du sens). Voir (ça date de 1 an et demi) : http://forums.blackmesasource.com/index.php/Thread/17088-Happy-Birthday-Half-life/?s=13ce5cea34538b8c4daeb34ca9cdb936058ed5fa "Soon". Quant aux personnages du multi, c'est plus simple que ça : une équipe de scientifique vs une équipe de marines a priori.
  2. Ce qui n'était à l'origine qu'un mod Half-Life 2 sera au final bel et bien un jeu à part entière proposé en version standalone sur Steam. Black Mesa est probablement l'un des titres les plus attendus par les fans de Gordon Freeman. Paradoxalement, le jeu ne bénéficie pas d'une communication très régulière de la part de ses développeurs et ce en dépit de sa popularité. Cependant, il y a quelques jours, Fr0z3n, un des map designers, et d'autres membres de l'équipe ont réalisé sur Twitch une séance de découverte du mode multijoueur. Si nous n'avons pas pu y assister, quelques informations ont tout de même fuité : Plusieurs cartes différentes auraient été montrées durant cette diffusion, dont Gasworks et Stalkyard que nous vous avions présentées il y a quelques mois. De nombreux détails graphiques auraient été améliorés au niveau des explosions et d'autres particules. Les armes auraient aussi été retravaillées avec de nouveaux models et de nouvelles animations. Les développeurs auraient aussi annoncé que l'intelligence artificielle du mode "Un joueur" aurait été retravaillée : elle serait plus réactive, utiliserait de meilleures stratégies etc. Si nous mettons tout cela au conditionnel, c'est parce que nous n'avons pas pu vérifier nous-même ces informations car la VOD du stream n'a pas encore été rendue publique par Fr0z3n : l'enregistrement a bien été effectué mais ne sera disponible que dans un futur proche, selon un de ses posts sur le forum officiel du jeu. Les quatre screenshots qui suivent sont les seules images que nous avons pu glaner grâce à Bloodshot1 sur Reddit : On connaît par ailleurs les raisons du retard de la sortie des derniers niveaux de l'aventure solo (chapitres de Xen) : si les développeurs désiraient au départ recréer à l'identique l'expérience de jeu que vous avez pu avoir sur Half-Life, ils ont finalement décidé de prendre une différente approche en tentant de transcender l'univers créé à l'époque par Valve. Encore un peu de patience donc... Enfin, un éditeur de niveaux devrait être présent dans la version finale du jeu : de quoi donner des idées aux plus créatifs d'entre vous. Petit détail sympathique : Fr0z3n dévoile dans un autre post que chaque personnage du mode multijoueur se distinguera par une vue à la première personne différente (comprenez par là que les "bras" de chaque joueur seront différents) avec des possibilités de personnalisation concernant la couleur des models. Pour finir, JordanFanarisa récemment dévoilé une autre carte en cours de conception pour le mode multijoueur. Il s'agit en fait d'une refonte d'une carte très populaire de Deathmatch Classic : dm_undertow. Si le travail n'est pas tout à fait achevé, les quelques screenshots partagés sont assez prometteurs : Le mappeur chargé du projet nous explique en détails sa démarche de conception dans un post très intéressant que vous pouvez découvrir sur le forum officiel. Que pensez-vous de ces dernières informations au sujet de Black Mesa ? Consulter la fiche de Black MesaLire la news entière
  3. En quoi ça empêche les "arnaqueurs" de créditer 5$ sur un compte Steam, sachant qu'il arrivera probablement à terme à rentabiliser son investissement, d'autant plus que, jusqu'à preuve du contraire, ces comptes-là ne se font pas bannir ? Quid des joueurs qui n'achètent leurs jeux qu'en magasin ou chez des revendeurs tiers ? Ils ont pensé à ceux qui ne jouent qu'à des free to play ? TF2, DotA 2, pour ne citer que les plus populaires... Cette "solution" est merdique et fainéante : ça résout pas le souci, et ça emmerde les gens qui ont rien demandé. Démarche fainéante de la part de Valve, plutôt que de mettre en place un système de reports/spam. Ah mais mince, ça coûte de l'argent plutôt que d'en rapporter Perso j'ai jamais eu une seule invitation, sûrement parce que mon profil est privé. D'ailleurs, je soupçonne que que le simple fait de mettre son inventaire en privé ça résout une bonne partie du problème.
  4. Il suffisait d'en parler il y a quelques jours pour forcer le destin : après deux ans sans mise à jour, l'application Android a finalement été mise à jour hier. Un rapide coup d'œil sur le maigre changelog suffit à comprendre qu'il ne s'agit pas de la révolution esthétique et ergonomique que tout le monde attendait : New security features and some bug fixes. Il faudra donc attendre une autre version pour espérer voir apparaître des changements visuels et de nouvelles fonctionnalités comme le Steam Market. Comme vous avez pu le voir tout cela n'est malheureusement pas très détaillé mais c'est volontaire de la part de Valve : en effet cette mise à jour a apporté une nouvelle fonction en rapport à la sécurité qui n'est pas encore suffisamment fignolée pour la rendre accessible au grand public. Depuis mars 2011, Steam est équipé d'un système (d'utilisation facultative mais fortement recommandée) d'authentification forte à deux facteurs : lorsque vous vous connectez à votre compte avec un nouvel appareil (ou à chaque connexion si vous ne souhaitez pas associer durablement votre appareil et votre compte), il vous est demandé, en plus de votre mot de passe habituel, de rentrer un code qui vous a été envoyé sur l'adresse mail rattachée à votre compte. Steam Guard constitue donc une protection supplémentaire contre le vol de comptes utilisateurs. Avec cette dernière mise à jour des plates-formes mobiles (disponible dans les prochains jours sur iOS, délai de vérification par Apple oblige), il sera désormais possible dans un futur proche d'utiliser l'application Steam comme deuxième facteur d'authentification. A la manière de ce que fait Blizzard depuis plusieurs années, l'authentificateur mobile se chargera de vous fournir le code obtenu auparavant par courriel. Aucune inquiétude à avoir : le choix en email et mobile vous sera laissé quoiqu'il arrive. Cette nouvelle procédure, accessible pour le moment qu'à une centaine de bêta-testeurs, liera donc votre téléphone portable à votre compte Steam. Pour ce faire, il suffira d'aller dans les paramètres de l'application et d'activer l'option "Steam Guard Mobile Authenticator". L'inconvénient majeur de ce système : il faudra s'assurer d'avoir son téléphone (chargé qui plus est) à proximité pour pouvoir se connecter à Steam. Si on ne connaît pas encore la date à laquelle cette fonctionnalité sera mise à la disposition de tous, il s'agit quoiqu'il en soit d'une avancée de plus pour la sécurité des comptes utilisateurs. Pour rappel, l'application Steam est téléchargeable sur le Google Play Store (terminaux Android) et sur Itunes (pour iOS, mise à jour à venir). Utiliserez-vous dans le futur cette nouvelle fonctionnalité ? Consulter la fiche de Steam PCLire la news entière
  5. La sortie de Source Filmmaker il y a 3 ans a rendu la création de vidéos portant sur les jeux de Valve accessible à quasiment tout le monde. À Vossey.com, on en profite souvent pour vous faire partager quelques jolies pépites créées par la communauté, l'univers de Team Fortress 2 étant de loin le plus représenté. La vidéo qui suit est visuellement un peu différente de ce que nous vous proposons habituellement. En effet, si la nouvelle réalisation de Piemations utilise tout de même les ressources de SFM pour ce qui est des éléments de décor, les personnages, animés grâce à Adobe Flash, bénéficient d'un aspect cartoonesque qui ne manquera pas de vous rappeler certaines séries animées d'outre-Atlantique. Leur design est particulièrement réussi et s'intègre finalement très bien à l'univers de TF2. Meet the Amazing Soldier raconte les aventures d'une équipe rouge qui doit faire face aux facéties de leur commandant Soldier. Force est de constater que les animations sont de très bonne facture et que les doublages sont d'excellente qualité. On appréciera surtout l'humour de la vidéo et les multiples références ne manqueront pas de vous faire sourire. Trève de blabla, on vous laisse apprécier ces six minutes d'animation : https://www.youtube.com/watch?v=7_LMJ1U-A3U?rel=0 Consulter la fiche de Team Fortress 2Lire la news entière
  6. Si en vous réveillant ce matin vous vous êtes étonnés de l'apparition d'une mise à jour de seulement quelques mégaoctets pour Team Fortress 2 ou Half-Life 2 (et ses add-ons) sans pour autant en connaître les détails, vous pouvez vous rassurer et poser la boîte d'anxiolytiques car il ne s'agirait pas, a priori, d'une conspiration destinée à vous faire télécharger le dernier épisode de Violetta à votre insu. L'explication est bien plus simple : une mise à jour du SDK destiné à la prise en charge des options de réalité virtuelle (sur Steam et les jeux Valve) a été livrée la nuit dernière par Valve. Cette mise à jour est composée exclusivement de changements purement techniques destinés à améliorer le support des outils de réalité virtuelle dont l'Oculus Rift et, à n'en pas douter, le HTC Vive. Voici sans plus attendre le changelog complet, que vous pouvez aussi retrouver sur l'annonce officielle : General Added log message to vrclient.txt when failing to find interface (to print out requested interface) Compositor Fix for running start with Unity Added direct mode rendering support for Oculus devices (only applies to apps using the compositor) Fixed D3D10 shared texture support Re-enabled gamma correction for overlay textures Separated transform used for rendering the grid vs overlay (so the overlay can be positioned without affecting the grid) Fixed positional updates for grid while fading in Oculus Exposed camera transform as a tracked object for displaying in game Added rendermodel for DK2 camera Consulter la fiche de Half-Life 2Consulter la fiche de Steam PCConsulter la fiche de Team Fortress 2Lire la news entière
  7. On vous en parlait il y a quelques jours : si Steam connaît une si grande progression, c'est en grande partie grâce aux deux titres multijoueurs phare de Valve : DotA 2 et CS:GO. Cependant, les sorties régulières de titres créés par d'autres studios, que l'on pourrait presque qualifier de superproductions tant les moyens utilisés pour le développement et le marketing de ces produits sont importants, ne sont pas étrangères à ce phénomène de croissance. Pas tout à fait un mois après que la barre des 9 millions de joueurs connectés simultanément ait été franchie, Grand Theft Auto V, dernier opus de la série phare de Rockstar, a affolé la nuit dernière les compteurs de Steam en ameutant tellement de joueurs qu'un nouveau record a été atteint : près de 9,17 millions de personnes étaient connectées au même moment dont une bonne partie était là afin de pouvoir enfin mettre la main sur un jeu qui s'est fait attendre pendant plus de 18 mois. Au plus fort de la fréquentation, 9168454 personnes ont mis à mal l'infrastructure réseau de Steam en prenant d'assaut ses serveurs : c'est la conséquence directe d'un téléchargement de près 60 gigaoctets requis pour pouvoir profiter de ce nouveau hit. Si globalement tout s'est plutôt bien passé (malgré quelques couacs "locaux"), la quantité de bande passante utilisée lors de la sortie a explosé en arrivant à près de 2,7Tbps ! Heureusement que le jeu était disponible au pré-chargement depuis quelques jours. Pour finir, GTA V semble plutôt bien se porter puisque peu après sa sortie officielle, le jeu occupait la deuxième place des jeux les plus joués, juste derrière DotA 2 et se permettant même de dépasser CS:GO ! Si actuellement le FPS de Valve a repris sa place habituelle, le dernier titre de Rockstar affiche tout de même des chiffres impressionnants, avec une moyenne de 300000 joueurs simultanés, bien loin devant la quatrième place. Pour ceux qui ont la chance de pouvoir en profiter, quelles sont vos premières impressions de GTA V ? Consulter la fiche de Steam PCLire la news entière
  8. Dans le prolongement de la volonté de Valve de transformer nos habitudes et notre expérience de jeu, le SteamVR, développé avec la collaboration de HTC, est probablement le projet le plus ambitieux que la compagnie de Gabe Newell ait jamais envisagé. Non seulement ce nouveau système de réalité virtuelle bouleversera notre manière de jeu, mais il se démarque aussi de ses concurrents de part son mode original de fonctionnement (via Lighthouse) et ses possibilités. L'attente grandit inexorablement parmi le public de joueurs alors même qu'aucune date officielle de sortie n'a encore été communiquée. Il va de soi que ce système hors du commun nécessite pour sa conception des installations de nature peu commune. Alan Yates, directeur marketing de Valve, nous fait partager une vue panoramique d'une des salles des locaux de Valve dédiées au développement et au test du SteamVR, prise au moyen d'un Ricoh Theta par (vraisemblablement) un amateur de Pink Floyd, Lighthouseest ainsi facilement repérable : les deux capteurs nécessaires au fonctionnement du système sont accrochés aux murs de part et d'autre de la pièce. La décoration (qui fait évoquer une mosaïque de codes QR) est quelque peu discutable mais on imagine que cela a sûrement une importance dans le développement et le calibrage de la machine, du moins on l'espère... https://www.youtube.com/watch?v=LQYJ3cz3g9Y?rel=0 Hormis la vidéo ci-dessous, vous avez la possibilité de visionner ce panoramique de manière interactive, sur le site Theta360.com. Consulter la fiche de ValveLire la news entière
  9. Pas d'inquiétude à ce niveau-là, ils ont retourné plusieurs scènes justement pour éviter ce problème : il n'y aura pas plusieurs acteurs pour un seul personnage
  10. On vous en parlait il y a une quinzaine de jours, un film amateur sur l'univers de Left 4 Dead est en cours de réalisation. La bande-annonce dévoilée n'aura pas manqué de vous en mettre plein les babines et si, comme nous, vous rêvez d'avoir quelques détails sur le sujet, sachez que Lambda Generation a pu approcher le réalisateur de ce projet afin de lui poser quelques questions. Dans une (assez courte) interview donnée au blog anglais, Daniele Bellucci nous en apprend un peu plus sur son projet. On vous en a fait un résumé sur ce qui est intéressant à propos du film en question : L'idée de ce film a été lancée par l'envie de mettre à profit sa formation en cinématographie et en réalisation, par le biais d'un projet plus important que les courts-métrages qu'il avait l'habitude de créer. Daniele voulait avant tout construire un hommage aux films de zombies : Left 4 Dead venant juste de sortir, il a sauté sur l'opportunité. Après une période de réflexion de la part de l'équipe (composée d'environ 25 personnes), les dialogues du film ont été tournés en anglais. Un doublage en italien sera peut-être proposé pour les amoureux de la langue de Leonard de Vinci. En dépit de plusieurs contacts qui se sont avérés infructueux, Valve n'est pas impliqué dans ce projet d'une quelque façon qui soit et n'a pas donné son accord explicite pour l'utilisation de sa "marque" et de ses personnages (pas très rassurant tout de même). Le projet évoluant sans budget (à part les 3000 dollars récoltés lors des levées de fonds sur IndieGogo) et donc très lentement, plusieurs scènes ont dû être retournées : le tournage s'étant étalé sur plusieurs mois (à raison de quelques jours par-ci par-là), la plupart des acteurs jouant les quatre personnages principaux ont dû être remplacés pour raisons personnelles, ce qui a retardé l'avancement du projet. Il a donc fallu 4 ans pour boucler 25 jours de tournage. Le scénario ne sera pas lié aux événements dépeints dans le jeu vidéo ou dans la bande dessinée. L'histoire constituera une sorte de "campagne" originale. Tous les infectés spéciaux du premier opus seront présents (le Smoker, le Hunter, le Boomer, la Witch et le Tank). Si le tournage est bel et bien terminé, la post-production n'en est qu'à ses débuts : il faudra patienter encore un peu avant de visionner le résultat final. L'intégralité de l'interview est disponible chez Lambda Generation (en anglais). Pour finir, petite piqûre d'adrénaline de rappel avec la bande d'annonce de Left 4 Dead: The Movie : Consulter la fiche de Left 4 DeadConsulter la fiche de Left 4 Dead 2Lire la news entière
  11. Âgé de seulement 3 ans et demi, Twitch.tv s'est rapidement imposé comme le leader en matière d'hébergement de contenu diffusé en direct et exclusivement dédié aux jeux vidéo. Il faut dire que depuis la "bruyante" fermeture de son principal concurrent, Own3d.tv, en 2013, la plate-forme de streaming créée à l'origine par une start-up de San Diego (et depuis rachetée par Amazon) règne en seul maître sur ce marché certes restreint mais en pleine expansion et qui, mine de rien, rapporte pas mal d'argent. Cependant, ce manque de compétition n'empêche pas l'entreprise américaine de poursuivre sa politique de constante amélioration et les résultats sont là pour prouver qu'il s'agit là de l'orientation à adopter : l'audience connaît une progression constante tous les mois, les records ne cessant de tomber. En janvier dernier, Counter-Strike : Global Offensive, favorisé par le développement de sa scène Esport, s'est hissé à la troisième place des jeux les plus visionnés sur Twitch en ce début d'année, un record historique pour le FPS de Valve qui arrive à tirer son épingle du jeu malgré la présence des deux ogres du MOBA que sont League Of Legends et DotA 2. Visiblement intéressé par le développement de l'Esport sur CS:GO, Twitch a annoncé cette semaine avoir recruté cinq personnalités appartenant à la scène du FPS le plus populaire du moment. Parmi ces cinq nouvelles recrues, on retrouve notamment deux anciens joueurs professionnels : Robin "Fifflaren" Johansson (que l'on avait un peu perdu de vue depuis qu'il a été évincé de Ninja In Pyjamas en novembre dernier) et Spencer "Hiko" Martin (ancien membre de Cloud9 entre autres). À ces deux joueurs retraités viendront s'ajouter Pontus Eskilsson (directeur de Fragbite.se) et un duo de commentateurs faisant partie des plus respectés dans le milieu : Anders Blume et Auguste "Semmler" Massonnat. Si leurs actions futures sont encore inconnues, leur objectif principal sera d'améliorer la présence de CS:GO sur la plate-forme de streaming. Par quel biais ? Telle est la question... Peut-être via l'organisation d'un championnat aux proportions gigantesques qui serait actuellement en préparation, qui sait (on en reparlera)... Quoiqu'il en soit, Hiko et Fifflaren feront leur première apparition sous les couleurs de Twitch la semaine prochaine, lors des finales de l'ESEA qui se dérouleront à Dallas(17 au 19 avril). Directeur de la région Europe pour Twitch, Stuart "TosspoT" Saw a profité de l'occasion pour faire une petite déclaration : Cette annonce s'inscrit dans une série de négociations menées depuis le début de l'année par Twitch, 2 mois après le partenariat avec PGL et quelques jours seulement après un accord monté avec ESEA. Quoiqu'il en soit, il s'agit là d'un pas de plus dans la bonne direction afin de faciliter le développement de la scène Esport de CS:GO qui, après avoir eu pendant un temps du mal à décoller, semble mettre les bouchées doubles... Consulter la fiche de Counter-Strike: Global OffensiveLire la news entière
  12. Steam Machines, Steam Link, Steam Controller, Half-Life 3, SteamVR/HTC Vive : à n'en pas douter Valve est penché en ce moment sur un bon nombre de projets importants. Plus d'ambitions signifie automatiquement nécessité d'embaucher plus de personnel qualifié : ces nouveaux employés ont bien évidemment besoin de plus d'espace de travail. Installée depuis 2010 dans la Skyline Tower de Bellevue (état de Washington), l'entreprise de Gabe Newell commencerait, selon les rumeurs, à se trouver un peu à l'étroit dans ses 10000m² et serait actuellement à la recherche d'un nouvel emplacement pour accueillir l'ensemble de ses équipes. Valve chercherait ainsi un site suffisamment spacieux pouvant lui offrir près de 18500m², ce qui constituerait un agrandissement important pour ses locaux. Néanmoins, les surfaces commerciales de cette importance semblent se faire rare à Bellevue : présent dans cette ville depuis 2001 (après avoir déménagé de l'Evergreen Building situé à Kirkland, où son histoire a débuté), Valve semblerait prêt à passer de l'autre côté du lac Washington pour se relocaliser à Seattle. Il s'agirait là d'un coup dur pour l'économie de Bellevue alors même que les équipes d'Expedia, site de réservation de voyage en ligne très populaire dans le monde entier, ont annoncé le mois dernier leur futur déménagement, programmé pour 2018, vers la même destination que celle actuellement lorgnée par Valve. Bien entendu, les hauts responsables de la firme au robinet n'ont pas voulu démentir ou confirmer ces rumeurs. Affaire à suivre... Consulter la fiche de ValveLire la news entière
  13. Après une période de disette où le rythme des mises à jour de Steam était assez ralenti, notamment en fin d'année dernière et en ce début d'année, les développeurs de la plate-forme de vente de jeux vidéo semblent avoir repris du poil de la bête depuis la GDC. En effet, une nouvelle version a été publiée jeudi, moins de deux semaines après la précédente. Cette mise à jour apporte une nouvelle fonctionnalité, pas très révolutionnaire certes mais qui aura sans doute son utilité pour certains d'entre vous : il est désormais possible d'ajouter des lignes de commandes dans les options de lancement pour les jeux et les applications qui ne font pas partie du catalogue Steam. À part ça, quelques bugs ont été corrigés sur Big Picture après les améliorations apportées il y a environ 15 jours. Du côté du In-Home Streaming, la compatibilité du service a été améliorée avec plusieurs titres utilisant DirectX 10 ou 11. Plusieurs problèmes ont aussi été rectifiés, dont un plantage qui apparaissait lorsqu'on quittait un jeu alors qu'une manette était connectée. Pour les spécificités liées aux systèmes d'exploitation, sachez que du côté de Windowsdes ralentissements causés par l'utilisation de Steamworks pour certains titres ont été corrigés, alors que le bug concernant la réactivation inopportune des cartes WiFi sur Linux a été éradiqué. Le tout a, comme d'habitude, été téléchargé et installé automatiquement au redémarrage de Steam. Voici le changelog complet :General Added the ability to set command-line launch options for non-Steam game shortcuts Fixed crash when taking screenshots in some games launched from Big Picture mode Fixed non-responsive UI buttons in the Steam Overlay music browser Fixed loss of mouse input in the Steam Overlay after visiting certain Web pages (such as Vimeo or YouTube) Fixed situations where selecting a game from Downloads would not navigate to the correct Library page Big Picture Fixed incorrect rejection of password-protected beta entry for certain games in Big Picture Fixed non-responsive mouse on Web pages with small amounts of vertical or horizontal scrolling Fixed bad image placement and text layout in game descriptions which contain inline images In-Home Streaming Improved compatibility and performance when streaming fullscreen DX9 games Improved compatibility with additional games using DX10/11 Fixed mouse input for Metro: Last Light, Kerbal Space Program, and other games Fixed a bug which could cause the mouse cursor to drift or snap back to old positions Fixed bugs with desktop streaming when the top-left monitor is not the primary monitor Fixed crash when quitting a streamed game while a game controller is connected Fixed crash when using NVIDIA hardware encoding on Middle-earth: Shadow of Mordor Windows Fixed occasional pauses/hangs in some games that use Steamworks peer-to-peer networking featuresLinux Fixed bug that re-enabled WiFi adapters when launching the Steam Client (intended for SteamOS only)SteamOS Fixed a Steam client crash when inputting advanced network settings Consulter la fiche de Steam PCLire la news entière
  14. J'avais 7 minutes d'avance sur la version de la news que tu vois maintenant
  15. En effet, il serait temps que Valve se bouge un peu les fesses de ce côté-là : par exemple l'application Android n'a pas été mise à jour depuis 3 ans... Oui, TROIS ANS. https://play.google.com/store/apps/details?id=com.valvesoftware.android.steam.community Une horreur en terme d'ergonomie et de fonctionnalités...
  16. Ah j'ai oublié de le préciser mais un autre jeu Valve n'est pas présent : Alien Swarm. Les infos sur le jeu sont pas non plus disponibles sur l'API, mais je doute que ce soit pour les mêmes raisons que DotA 2 et TF2 (sûrement parce qu'il est aussi F2P tout simplement). Parenthèse : d'ailleurs c'est bien dommage qu'il ait pas marché ce jeu, il est rigolo ce jeu quand même. J'ai jamais compris pourquoi ils ont pas ajouté le support Steam Workshop, ils sont passés à quoi d'un sacré truc, y'avait du potentiel.
  17. Vous aviez pu le suivre sur Vossey.com, l'ESL One, événement majeur de Counter-Strike: Global Offensive, s'est déroulé du 12 au 15 mars dernier à Katowice. Ce sont les suédois de Fnatic qui sont repartis avec les 100.000 dollars de la première place après s'être défaits des Ninjas In Pyjamas au terme d'une finale époustouflante pleine de rebondissements. Si tout n'était pas parfait, force est de constater que l'ESL One Katowice fut une vraie réussite. Histoire de vous remémorer les meilleurs moments de la compétition ou si vous avez manqué certaines des rencontres, TrilluXe vous propose une vidéo récapitulative de l'ESL One mêlant séquences in-game et images de la compétition. De la phase de groupe jusqu'à la grande finale, c'est l'occasion de revoir les meilleures actions des joueurs qui se sont affrontés pendant ces quatre jours. C'est bien rythmé, il n'y a pas d'effets à s'en péter la rétine et en plus les commentaires provenant du livestream sont présents : il y a de quoi apprécier ces 11 minutes de frags ! https://www.youtube.com/watch?v=P0KWPHdSXuk?rel=0 Musique : Rameses B - Dream Catcher (feat. Charlotte Haining) WRLD - Triumph Soulero - Aura IEM San Jose Standing - by Music 31 Si l'envie vous prend de (re-)visionner un match dans son intégralité, sachez que toutes les vidéos sont disponibles sur le site de l'ESL, voire directement sur le jeu grâce aux GOTVs. Consulter la fiche de Counter-Strike: Global OffensiveLire la news entière
  18. On ne cesse de vous faire part régulièrement de la croissance de Steam. En effet, la plate-forme numérique de Valve attire de plus en plus d'utilisateurs, gagne en popularité chaque année et s'impose plus que jamais comme un incontournable du gaming sur PC. Si Steam a récemment dépassé la barre des 125 millions d'utilisateurs et des 9 millions de joueurs connectés simultanément, la dynamique de cette croissance n'est pas vraiment ce qu'on pourrait qualifier de "typique". Nos amis de PCGamesN se sont renseignés sur le sujet auprès de James Gray de SteamCharts. Il semblerait que Counter-Strike: Global Offensive et DotA 2 grandissent si rapidement que ces deux titres à eux-seuls pourraient bientôt peser plus que l'ensemble des autres jeux présents dans le catalogue Steam. En analysant ce graphique provenant de SteamCharts et qui représente la moyenne des utilisateurs en jeu (et non pas simplement connectés), on se rend bien compte de cette tendance : si le nombre moyen de joueurs simultanés sur Steam ne cesse de croître à un rythme quasi-effrayant, les deux derniers jeux de Valve prennent une part de plus en plus importante dans le paysage vidéoludique, avec une croissance impressionnante de CS:GO depuis le début de l'année dernière. Mieux encore : DotA 2 à lui tout seul est aujourd'hui plus important que ne l'était Steam au troisième trimestre 2012. Ce deuxième graphique enfonce le clou : la part de joueurs présents sur DotA 2 ou CS:GO ne cesse se rapprocher des 40%. Avec la volonté de Valve de promouvoir de plus en plus ses deux rouleaux-compresseurs, cela n'est probablement, à ce rythme, qu'une question de temps avant que les deux titres ne briguent la moitié de la playerbase entière. C'est d'autant plus impressionnant que le catalogue de Steam ne cesse de s'élargir : CS:GO et DotA 2 tiennent tête à près de 5000 autres titres ! Afin de vous donner une idée de la croissance de ces deux jeux, le nombre moyen de joueurs de DotA 2 a été multiplié par 10 entre 2012 et 2015, et par 20 pour CS:GO dans le même intervalle de temps ! Et vous, jouez-vous à CS:GO et/ou à DotA 2 ? Consulter la fiche de Counter-Strike: Global OffensiveConsulter la fiche de Defense of the Ancients 2 - Dota 2Consulter la fiche de Steam PCLire la news entière
  19. On vous parlait la semaine dernière de l'article de Arstechnica sur les jeux les plus joués sur Steam en 2014. En utilisant la Web API de Steam, le blog américain avait ainsi pu collecter un sacré nombre de données sur les plus gros hits de l'an passé. Cette initiative a du coup inspiré le camarade Sergey Galyonkin. Ce développeur russe, qui rédige aussi un blog, réalise un podcast et a déjà écrit un livre sur le marketing du jeu vidéo (rien que ça), a eu la brillante idée de créer un site collectant de la même manière une quantité importante de données sur la communauté Steam et sur les ventes de jeux que génèrent la plate-forme numérique de Valve. Le nom de ce site : SteamSpy. Non, ce monsieur n'est pas agent du KGB et il est tout à fait dans son droit puisque l'ensemble des données récoltées le sont via l'API de Valve. Créé dans l'esprit d'aider les journalistes, développeurs voire étudiants intéressés par l'économie et la popularité de Steam, SteamSpy va fouiner dans le contenu des comptes utilisateurs pour en tirer la liste des jeux possédés et les temps de jeu respectifs pour chacun des titres. Mis à jour quotidiennement, le site permet ainsi de suivre au jour le jour la progression (ou la régression) de la communauté d'un jeu en particulier mais aussi d'en connaître la répartition géographique. Quasiment l'ensemble des jeux proposés sur Steam sont présents sur le site... à part DotA 2 et Team Fortress 2, les données de ces deux titres n'étant pas disponibles car "cachées" par Valve (la playerbase étant trop importante, cela générerait trop de requêtes via l'API). Les informations peuvent être triées : Par jeu. On peut alors visualiser le nombre de possesseurs du titre en question, sa popularité durant les 2 dernières semaines ou depuis sa sortie mais aussi la répartition géographique de ses joueurs. Par pays, vous permettant ainsi de connaître les titres les plus populaires dans chaque nation, le nombre moyen d'heures jouées durant les 15 derniers jours, le nombre total d'heures passées en moyenne sur un titre... Cela vous permettra d'ailleurs de savoir comment vous vous situez par rapport aux autres. Par studio, afin de connaître quels sont les titres les plus rentables pour chaque compagnie. Par genre : par exemple, quel jeu d'action est le plus populaire ? À noter que la classification des jeux laisse parfois à désirer, mais cela dépend de Steam... Le créateur met par contre en garde concernant la fiabilité des données : l'API ne pouvant fournir tous les jours l'ensemble des informations sur tous les utilisateurs, certaines informations se basent sur des échantillons récoltés sur plusieurs jours. SteamSpy n'est donc pas très fiable pour les jeux récemment sortis. Pour les autres, une marge d'erreur est souvent proposée. Si l'intérêt du site est encore assez restreint pour le moment, n'ayant pas assez de recul dans le recueil des données, il apportera tout de même à long terme un bilan intéressant sur la santé de Steam et de ses titres ainsi que sur l'évolution des communautés : combien de temps le dernier Call Of Duty met-il à mourir, combien d'irréductibles reste-t-il sur Counter-Strike 1.6, DotA 2 continue-t-il son incroyable expansion ? Consulter la fiche de Steam PCLire la news entière
  20. Réputé dans le domaine du benchmarking, Futuremark a su au fil des années s'imposer dans le milieu grâce à leurs logiciels de qualité. Parmi ceux-ci, 3DMark est devenu une véritable référence lorsqu'il s'agit de mettre à l'épreuve votre dernière configuration, permettant ainsi de comparer la puissance de votre PC avec les résultats des autres utilisateurs, mais aussi de vous guider dans vos futurs achats si vous souhaitez à tout prix atteindre un certain niveau de performances. À ce titre, et cela risque de vous intéresser, Futuremark a récemment publié une page spécialement dédiée aux Steam Machines annoncées lors de la Game Developers Conference. Toutes les informations dévoilées lors de l'événement sont ainsi détaillées au sein d'un seul et même tableau : caractéristiques CPU/GPU, stockage disponible, prix. Il est donc plus facile de s'y retrouver. Là où ça devient vraiment digne d'intérêt, c'est que Futuremark y a aussi ajouté une colonne dédiée aux performances de ces Machines. Je vous entends déjà râler de là où je suis : "Mais comment ont-ils pu obtenir ces scores alors même que les produits en question ne sont pas encore disponibles sur le marché ?" La réponse est simple : en s'appuyant sur sa base de données, la compagnie finlandaise a pu réaliser une moyenne des scores obtenus par les configurations identiques (mais tournant sous Windows) qui ont été soumises à 3DMark par ses utilisateurs. Bien sûr, les résultats que l'on obtiendra dans quelques mois sur des Machines fonctionnant sous SteamOS et avec des pilotes Linux fluctueront probablement légèrement par rapport à ces chiffres, mais cela nous permet tout de même d'avoir une idée de ce qu'elles auront dans le ventre. La disparité des scores (jusqu'à un facteur 10 entre le modèle le plus performant et celui le plus modeste) ne fait que confirmer l'impression que nous avions déjà eu auparavant : si la concurrence est effectivement présente, les différents modèles n'en sont pas moins complémentaires et s'adresseront à des publics différents. Néanmoins, en divisant ces scores de benchmark par les prix respectifs annoncés, on en arrive à un rapport performances/prix (dernière colonne "Value"). Là le comparatif est loin d'être flatteur pour certains modèles : difficile de comprendre le positionnement des machines d'Alternate qui apparaissent, à première vue, bien trop onéreuses par rapport aux performances proposées. Par exemple, son modèle à 1299 dollars apparaît moins puissant que le modèle de NEXT affiché au même prix... Même si tout cela est à prendre avec des pincettes, cela donne matière à méditer. Qu'en pensez-vous ? Consulter la fiche de ValveLire la news entière
  21. Vraiment du mal à comprendre le changement de l'AWP. Cette arme tenait ce rôle depuis 15 ans et Valve décide du jour au lendemain de modifier ça. Ils viennent juste de tuer son intérêt en side T. Dans un jeu déjà relativement en faveur des CT, enlever la possibilité de réaliser des entry kills avec l'AWP me paraît pas judicieux. Je trouve toujours dommage de limiter de cette manière les styles et les possibilités dans un jeu multijoueur qui réunit autant de monde.
  22. Hum hum non pas vraiment. Les nouveaux champions avaient en effet tendance à être un peu fort à leur sortie mais ça fait un sacré moment que ça a changé : les derniers arrivés sont plutôt bien équilibrés voire en deça des anciens à leur sortie (après ce qui se passe par la suite c'est autre chose). Cf les winrates des derniers champions sortis : http://www.lolking.net/champions/ 37,9% pour Bard, le tout nouveau. Il y a toujours moyen de les acheter sans débourser un seul centime. Y'a aucun champion dans LoL qui fasse office d'autowin actuellement. Ca a été très rarement le cas dans l'histoire du jeu. Autant l'équilibrage du jeu est discutable sur d'autres points, autant Riot a appris de ces erreurs de ce côté-là. Je vois pas trop ce qui permet de dire que LoL soit un pay2win, y'a aucun truc achetable via des € qui donne ne serait qu'un minuscule avantage ingame.
  23. J'aurais peut-être dû le préciser, mais le choix du héros a été décidé selon un vote des possesseurs du Compendium. https://static.anvelia.net//pics/img/fzWdU9G7DsEN4eDvq1OAXaXYaZAn31VP8JMokYRrJfavgDSbd9.jpg Certes c'était peut-être pas celui qui en avait le plus besoin, mais il a été choisi ^^
  24. Neuvième patch du mois pour DotA 2 et comme ces prédécesseurs, pas de nouvelle version, pas de grands changements apportés au client ou au gameplay mais tout de même une nouveauté de taille : l'arrivée de la mise à jour visuelle de Faceless Void. Cette refonte graphique était très attendue depuis juillet dernier par tous les fans de DotA 2. En effet, elle constitue l'une des récompenses du dernier Compendium dont Valve avait fait la promesse après que le pallier en question fut atteint. Il aura fallu du temps pour que cette mise à jour visuelle à 8 millions de dollars nous arrive mais il faut dire que les développeurs ont, à juste titre, pris leur temps pour nous offrir un nouveau modèle qui apporte une nette amélioration à celui déjà existant tout en gardant l'identité propre au héros. Valve avait d'ailleurs fait appel à la communauté pour bien cibler les attentes de celle-ci. Force est de constater que Valve ne s'est pas loupé sur ce coup. Plus beau, plus méchant, look plus acharné : le nouveau Faceless Void est une vraie réussite.L'ancien modèle à gauche, le nouveau à droite : Voici ce que ça donne en vidéo (pas de son malheureusement, mais pas de modification de ce côté-là) : https://www.youtube.com/watch?v=QwbyYGAx5uY?rel=0 Afin d'accompagner la sortie de ce nouveau modèle, les designers ont créé un billet de blog des plus humoristiques, reprenant les (soi-disant) premiers concepts du nouveau Faceless Void. Nous ne sommes pas vraiment habitués à ça de la part des développeurs de DotA 2, ça vaut donc le coup d'y jeter un œil... Seulement trois petits changements sont associés à la sortie de ce lifting du Faceless Void : Dans les parties classées, le MMR moyen de chaque équipe est maintenant affiché durant la phase de sélection des héros, et le MMR le plus haut de chaque équipe est affiché à côté du portrait du joueur en question. Note du rédacteur : il est difficile de comprendre l'intérêt d'un tel affichage, si ce n'est de gonfler les egos des joueurs concernés et de provoquer des situations désagréables, on a du mal à voir ce que ça peut apporter de positif à long terme, surtout dans un environnement de parties classées. Correction d'un bug de l'Illuminate du Keeper Of The Light qui empêchait la révélation correcte du brouillard de guerre Correction d'un bug des groupes de commandes qui ne s'enregistraient pas pour les héros que l'utilisateur n'avait pas encore joués. Comme vous pouvez le voir, il n'y a rien de révolutionnaire dans ce patch, en attendant la prochaine version... Le reste du changelog fait surtout apparaître des nouveautés du magasin. Il est consultable dans son intégralité sur Reddit. Rendez-vous sur Dota 2 pour tester ce nouveau Faceless Void ! Consulter la fiche de Defense of the Ancients 2 - Dota 2Lire la news entière