Weirdcong

Members
  • Content count

    233
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Weirdcong last won the day on April 27 2015

Weirdcong had the most liked content!

About Weirdcong

  • Rank
    Advanced Member
  • Birthday 02/03/1991
  1. Je recommande à tous Rocket League, qui mérite franchement la première place (actuellement) des ventes sur Steam. Fun, franchement axé sur le multijoueur, gameplay accessible (mais complexe, petit skill floor, gros skill cap), casual ou compétitif (ça dépend de vous). Certes 20€ ça peut paraître cher (le jeu est gratuit pour les abonnés au PSN+), mais il y a 0 microtransactions, le jeu est peaufiné à souhait et il a un énorme potentiel de rejouabilité. Et en plus on peut jouer jusqu'à 4 en local splitscreen. Hormis quelques soucis de serveurs (le jeu souffre de sa popularité), copie presque parfaite.
  2. Si l'événement a quelque peu perdu du prestige qu'il possédait dans le milieu et à la fin des années 2000, l'Electronic Sports World Cup reste néanmoins une référence dans le sport éléctronique; Counter-Strike, toutes versions confondues, restant bien évidemment une de ses valeurs sûres. Après l'étape des qualifications nationales, la confrontation ultime de cette année approche à grands pas puisque la phase finale doit se dérouler en fin de semaine, à partir du vendredi 10 juillet dans le bâtiment de la Société des Arts Technologiques de Montréal. Pendant trois jours, seize équipes venant des quatre coins de la planète se distribueront leurs plus beaux headshots pour tenter de monter au plus haut de la hiérarchie mondiale. Parmi les participants, la représentation de notre chère patrie est plutôt bien assurée puisque Titan, EnvyUS et LDLC White arboreront avec fierté nos couleurs durant ce tournoi à 75000 dollars. À la veille du début des hostilités, la composition des quatre groupes est désormais connue. Grâce à un système de chapeaux (identique à celui utilisé pour le tirage au sort en Champions League), les équipes ont été réparties selon leurs récentes performances internationales de manière à constituer des groupes les plus équilibrés possibles. Découvrez donc dès à présent ces quatre poules : En héritant des deux plus faibles équipes du tournoi (Renegades et Bravado Gaming), top seed oblige, EnvyUS devrait réussir sans trop de difficultés cette première phase, l'objectif sera de battre CLG afin de s'assurer la première place et donc de rencontrer un adversaire potentiellement plus faible en quart de finale. La tâche sera par contre plus ardue pour les deux autres équipes tricolores : Titan aura fort à faire afin de s'extirper du groupe C face à Na'Vi et SK, alors que LDLC White hérite de NiP et TL ce qui n'est pas non plus un cadeau (il ne faudra, en plus, pas sous-estimer les chinois de QeeYou). On leur souhaite à tous néanmoins une bonne chance pour ce week-end ! Consulter la fiche de Counter-Strike: Global OffensiveLire la news entière
  3. Si pratiquer le jeu vidéo sur PC comporte en théorie de nombreux avantages (meilleures performances, modding, cheat, serveurs dédiés, etc...), les nombreux systèmes de DRMs parasitent la vie des joueurs réfractaires à l'utilisation des consoles de salon. Alors que les plateformes numériques (Steam comme chef de file) ont grandement simplifié l'achat et la distribution des jeux vidéo PC, elles constituent néanmoins une forme (certes déguisée) de DRMs, notamment pour le multijoueur. Et puisque chaque plateforme s'adjuge une part des recettes en guise de "coût de distribution", il est logique d'avoir vu, au fil des années, éclore plusieurs plateformes propres à chaque éditeur, comme c'est le cas pour EA avec Origin ou pour Ubisoft avec UPlay, afin de maximiser les profits. Corollaire à tout cela : les joueurs doivent donc jongler entre plusieurs logiciels afin d'accéder à l'ensemble de leur librairie vidéoludique, ce qui peut devenir vite fastidieux pour un bon nombre de PCistes. Si vous faites partie de ceux-là, la nouvelle qui suit devrait vous plaire. En effet, annoncé tout récemment, Project Ascension a pour but ultime de vous simplifier la vie. Mené par une petite équipe de 18 développeurs (tout de même !), ce projet Open Source vise à unir au sein d'une même interface les trois plateformes déjà citées ci-dessus. Cela tombe bien : ce sont à l'heure actuelle les plus populaires sur le marché. Si cela ne vous dispensera pas d'installer au préalable Steam, Origin, ou UPlay, son avantage sera de rassembler l'ensemble de vos achats dans un même espace et donc de gérer l'intégralité de votre ludothèque d'un coup d'œil grâce à un logiciel unique. Autre avantage présenté par les créateurs du projet (sans parler de l'agrégateur de news intégré) : il sera possible de comparer les différents prix d'un titre présent sur plusieurs boutiques en ligne afin de pouvoir profiter de l'offre la plus avantageuse. Difficile de savoir si l'ensemble des fonctionnalités de Steam, comme la liste d'amis, sera intégré au logiciel et si Ascension n'apportera pas son lot de problèmes liés à la sécurité des comptes, mais force est de constater que le projet a "de la gueule" et de l'ambition, comme vous pouvez le voir grâce à la vidéo de présentation concoctée par l'équipe de développeurs : https://www.youtube.com/watch?v=07UiS5iAknA?rel=0&controls=0 Project Ascension devrait être disponible en version bêta d'ici la fin de l'année. On se quitte avec quelques liens utiles : Le site du projet Le subreddit officiel du projet, dirigé par les développeurs eux-mêmes. Le Github du projet, vide pour le moment. Lire la news entière
  4. Un mois après la première édition de votre rendez-vous vidéo mensuel, c'est déjà l'heure du deuxième numéro du Zapping de Vossey.com ! Découvrez sans plus attendre notre compilation de vidéos fun au travers d'une quarantaine de clips tirés tout droit de Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=q_mpsDp_41k?rel=0 N'hésitez pas à nous faire part de toutes vos remarques : ce que vous avez aimé, ce que vous n'avez pas apprécié, ce qui pourrait être amélioré... Tout est bon à prendre afin de faire progresser continuellement le Zapping ! Rendez-vous le mois prochain pour le troisième numéro du Zapping de Vossey.com ! Par ailleurs, n'hésitez pas à vous abonner à notre chaîne Youtube pour ne rien manquer des éditions futures ! Si vous avez des vidéos personnelles en rapport avec l'univers de Valve et que vous souhaitez qu'elles apparaissent dans les prochaines éditions du Zapping, n'hésitez pas à nous les faire partager en envoyant un courriel à l'adresse dédiée ou en contactant @Weirdcong par message privé. Lire la news entière
  5. Il y aura un stream à 22 heures ! https://twitter.com/BlackMesaDevs/status/595623453442633728
  6. Je suis du même avis, mais quelque chose me dit que ça va faire parler ^^ http://steamcommunity.com/app/362890
  7. Le fameux compte à rebours est finalement arrivé à son terme. Après quelques fuites concernant le Steam Workshop, on connaît désormais l'aboutissement de ce mini-ARG : Black Mesa est désormais disponible sur Steam ! Cela faisait pas mal de temps que les développeurs, de ce qui n'était encore à l'époque qu'un mod tournant sur le Source Engine, avaient obtenu l'accord de Valve pour commercialiser leur remake de Half-Life sur Steam. Si la page Steam n'apparaît pas encore dans le magasin ou dans les recherches, elle a par contre été diffusée sur le site de Black Mesa et il vous est désormais possible de l'acheter. Ne vous réjouissez pas trop vite : les derniers chapitres de Xen ne sont toujours pas présents dans le jeu et c'est probablement pour cette raison que Black Mesa sort sous la forme d'un accès anticipé, avant d'être complété et peaufiné en vue d'une sortie définitive. Le multijoueur, dont on vous a parlé il y a quelques temps, est lui bien présent dans cette version Early Access avec pour commencer 2 modes de jeu (Deathmatch et Team Deathmatch), 6 cartes tirées de l'aventure solo (et donc retravaillées pour l'occasion) et bien sûr des serveurs dédiés. La présence du Workshop permettra d'étoffer le panel de maps dans les mois à venir. Black Mesa est affiché dans le magasin Steam au prix de 19,99€. On vous laisse le soin de méditer sur cette somme, mais sachez tout de même que cela ne signe pas la mort de la version gratuite, que les développeurs ont promis de continuer à mettre à jour. Le multijoueur fera t-il parti de cette version ? Rien n'est moins sûr... Consulter la fiche de Black MesaLire la news entière
  8. Lancées il y a quelques jours, les inscriptions pour la mise à disposition (gratuite) du HTC Vive aux développeurs indiquaient la volonté de Valve de faciliter la création de produits utilisant pleinement les solutions de réalité virtuelle. Une nouveau pas dans cette direction a été franchi jeudi avec la publication d'un SDK nommé OpenVR et destiné à faciliter la vie aux développeurs intéressés par la réalité virtuelle. En effet, cet API leur permet d'implémenter dans leur jeu le support d'une solution de réalité virtuelle sans être obliger d'en connaître les spécificités techniques. C'est plutôt une bonne chose puisque cela élimine le problème des jeux exclusifs à un seul support comme le HTC Vive ou l'Oculus Rift (pour ne citer que ceux-là). Si cela peut paraître comme un acte désintéressé de la part de Valve, il ne faut pas négliger le fait que de nombreux titres compatibles VR déjà présents sur le marché pourraient devenir aussi accessibles au HTC Vive par la même occasion, et ce sans effort insurmontable de la part des créateurs. C'est donc du gagnant-gagnant entre Valve et les éditeurs. Sachez enfin que les moteurs graphiques Unreal et Unity seront entièrement compatibles avec ce procédé, un plug-in ayant déjà été mis en ligne pour Unity. Si votre côté bidouilleur est intéressé, l'API est téléchargeable en toute liberté sur Github, la documentation associée ayant été publiée dans le même temps. Consulter la fiche de ValveLire la news entière
  9. Votez ici ^^ http://strawpoll.me/4259324
  10. Le jeu est listé sur le workshop, en septième position : http://steamcommunity.com/workshop/
  11. Voici ce qu'on peut voir en ouvrant la console Web : Il est partout !
  12. Timing un peu curieux pour vous parler de ça, alors qu'un compte à rebours défile inexorablement et débouchera (on l'espère) vers une annonce (probablement) majeure, mais c'est sans rapport puisque l'information date de quelques jours. On vous a parlé le 20 avril de nouvelles informations concernant le multijoueur de Black Mesa avec notamment la présentation d'une des cartes de ce mode très attendu : dm_undertow. L'actualité s'accélère ces derniers temps puisque cinq cartes du multijoueur sont apparues sur le workshop. Associées aux comptes Steam de deux développeurs, ces créations constituent, à n'en pas douter, des fuites "maitrisées" de la part de l'équipe en charge du jeu. Rapide présentation de ces nouvelles maps : dm_power est un portage d'une partie du chapitre "Power Up". Créée pour accueillir entre 4 et 12 joueurs, elle sera le théâtre de combats rapprochés évoluant sur plusieurs niveaux. dm_shipping vous rappellera de bons (comme de mauvais souvenirs) puisqu'elle est directement tirée du quai de chargement que l'on traverse lors de "Lambda Core". Petite carte pour 2 à 8 joueurs, on nous promet pas mal d'action "aérienne". dm_rail, tirée de "On a Rail", est prévue pour accueillir entre 4 et 12 joueurs. Les fusils à pompe auront apparemment une grande utilité sur cette map ferroviaire. dm_boom, portage multijoueur de la salle minée de "Surface Tension", promet, comme son nom l'indique, de l'action explosive ! Enfin, dm_chopper, prenant place dans le hangar de "Apprehension", est une carte plus étendue et plus équilibrée puisque annoncée comme un mélange d'échanges rapprochés et d'escarmouches à longue distance. Dans l'ordre : dm_power, dm_shipping, dm_rail, dm_boom et dm_chopper Grâce à tout cela, on connaît désormais le numéro ID associé à Black Mesa (ou tout du moins son mode multijoueur). Encore et toujours : en attendant le 5 mai, affaire à suivre... Consulter la fiche de Black MesaLire la news entière
  13. On vous a reparlé de Black Mesa il y a quelques jours, à l'occasion de nouvelles informations sur le mode multijoueur. Figurez-vous, et c'est plutôt bon signe, que ça bouge encore du côté du remake de Half-Life. L'équipe de développement a en effet mis à jour hier le site officiel du mod très attendu par les fans de pied de biche : le haut de la page d'accueil affiche désormais un écran ne recevant aucun signal. Drôle d'idée vous me direz, mais ce n'est pas tout... Cliquer sur la télévision nous redirige vers un autre site, affichant cette fois-ci un mystérieux compte à rebours qui semble pointer vers la date du 5 mai à 10h47. Là où c'est un peu plus intriguant, c'est que l'heure indiquée est la même quel que soit le fuseau horaire, preuve en est avec le code source de la page :[fixed]$(".glitch-time").countdown({ date: "5 may 2015 10:47:00"[/fixed] Alors, de quoi s'agit-il ? Véritable compte à rebours avant une annonce importante comme la sortie du mod sur Steam ? Pourquoi alors choisir un horaire aussi bizarre et surtout ne respectant pas les décalages horaires ? La Black Mesa Research Facility (BMRF, comme l'URL du site) se situant au Nouveau-Mexique, il est peut-être question de l'Heure des Rocheuses (UTC-7)... Ou s'agirait-il d'une composante d'un nouvel ARG dont les développeurs sont particulièrement friands ? Quoiqu'il en soit, nous serons fixés assez vite... Consulter la fiche de Black MesaLire la news entière
  14. Il est souvent plaisant d'admirer les travaux de design, de dessin, et d'élaboration de nos jeux préférés. On peut d'ailleurs regretter que de nombreux studios ne se prêtent pas à l'exercice : pour des raisons variées et parfois obscures, ils ne sont en général pas très enclins à nous faire partager ce qui a façonné la création de leurs titres. On ne peut donc que se réjouir du fait que Max Aristov (dont le porte-folio était déjà bien fourni) a récemment publié une galerie d'images composée des travaux qu'il a réalisé sur DotA 2 pour le compte de Valve. Force est de constater que ce designer 3D, qui a travaillé par le passé chez Crytek et Raven Software, est bourré de talents : les créations proposées, des rendus 3D très riches en polygones des différents héros sur lesquels Max a pu travailler, sont absolument magnifiques et on pourrait facilement croire au premier coup d'œil qu'il s'agit d'authentiques figurines. Valve aurait d'ailleurs tout intérêt à proposer dans le futur des articles de ce genre au sein de sa boutique en ligne... Sans plus attendre, vous pouvez apprécier la qualité de ce travail au travers d'une quarantaire d'images en visitant la galerie publiée par Max. Consulter la fiche de Defense of the Ancients 2 - Dota 2Lire la news entière