Weirdcong

Members
  • Content count

    233
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Everything posted by Weirdcong

  1. Je recommande à tous Rocket League, qui mérite franchement la première place (actuellement) des ventes sur Steam. Fun, franchement axé sur le multijoueur, gameplay accessible (mais complexe, petit skill floor, gros skill cap), casual ou compétitif (ça dépend de vous). Certes 20€ ça peut paraître cher (le jeu est gratuit pour les abonnés au PSN+), mais il y a 0 microtransactions, le jeu est peaufiné à souhait et il a un énorme potentiel de rejouabilité. Et en plus on peut jouer jusqu'à 4 en local splitscreen. Hormis quelques soucis de serveurs (le jeu souffre de sa popularité), copie presque parfaite.
  2. Si pratiquer le jeu vidéo sur PC comporte en théorie de nombreux avantages (meilleures performances, modding, cheat, serveurs dédiés, etc...), les nombreux systèmes de DRMs parasitent la vie des joueurs réfractaires à l'utilisation des consoles de salon. Alors que les plateformes numériques (Steam comme chef de file) ont grandement simplifié l'achat et la distribution des jeux vidéo PC, elles constituent néanmoins une forme (certes déguisée) de DRMs, notamment pour le multijoueur. Et puisque chaque plateforme s'adjuge une part des recettes en guise de "coût de distribution", il est logique d'avoir vu, au fil des années, éclore plusieurs plateformes propres à chaque éditeur, comme c'est le cas pour EA avec Origin ou pour Ubisoft avec UPlay, afin de maximiser les profits. Corollaire à tout cela : les joueurs doivent donc jongler entre plusieurs logiciels afin d'accéder à l'ensemble de leur librairie vidéoludique, ce qui peut devenir vite fastidieux pour un bon nombre de PCistes. Si vous faites partie de ceux-là, la nouvelle qui suit devrait vous plaire. En effet, annoncé tout récemment, Project Ascension a pour but ultime de vous simplifier la vie. Mené par une petite équipe de 18 développeurs (tout de même !), ce projet Open Source vise à unir au sein d'une même interface les trois plateformes déjà citées ci-dessus. Cela tombe bien : ce sont à l'heure actuelle les plus populaires sur le marché. Si cela ne vous dispensera pas d'installer au préalable Steam, Origin, ou UPlay, son avantage sera de rassembler l'ensemble de vos achats dans un même espace et donc de gérer l'intégralité de votre ludothèque d'un coup d'œil grâce à un logiciel unique. Autre avantage présenté par les créateurs du projet (sans parler de l'agrégateur de news intégré) : il sera possible de comparer les différents prix d'un titre présent sur plusieurs boutiques en ligne afin de pouvoir profiter de l'offre la plus avantageuse. Difficile de savoir si l'ensemble des fonctionnalités de Steam, comme la liste d'amis, sera intégré au logiciel et si Ascension n'apportera pas son lot de problèmes liés à la sécurité des comptes, mais force est de constater que le projet a "de la gueule" et de l'ambition, comme vous pouvez le voir grâce à la vidéo de présentation concoctée par l'équipe de développeurs : https://www.youtube.com/watch?v=07UiS5iAknA?rel=0&controls=0 Project Ascension devrait être disponible en version bêta d'ici la fin de l'année. On se quitte avec quelques liens utiles : Le site du projet Le subreddit officiel du projet, dirigé par les développeurs eux-mêmes. Le Github du projet, vide pour le moment. Lire la news entière
  3. Si l'événement a quelque peu perdu du prestige qu'il possédait dans le milieu et à la fin des années 2000, l'Electronic Sports World Cup reste néanmoins une référence dans le sport éléctronique; Counter-Strike, toutes versions confondues, restant bien évidemment une de ses valeurs sûres. Après l'étape des qualifications nationales, la confrontation ultime de cette année approche à grands pas puisque la phase finale doit se dérouler en fin de semaine, à partir du vendredi 10 juillet dans le bâtiment de la Société des Arts Technologiques de Montréal. Pendant trois jours, seize équipes venant des quatre coins de la planète se distribueront leurs plus beaux headshots pour tenter de monter au plus haut de la hiérarchie mondiale. Parmi les participants, la représentation de notre chère patrie est plutôt bien assurée puisque Titan, EnvyUS et LDLC White arboreront avec fierté nos couleurs durant ce tournoi à 75000 dollars. À la veille du début des hostilités, la composition des quatre groupes est désormais connue. Grâce à un système de chapeaux (identique à celui utilisé pour le tirage au sort en Champions League), les équipes ont été réparties selon leurs récentes performances internationales de manière à constituer des groupes les plus équilibrés possibles. Découvrez donc dès à présent ces quatre poules : En héritant des deux plus faibles équipes du tournoi (Renegades et Bravado Gaming), top seed oblige, EnvyUS devrait réussir sans trop de difficultés cette première phase, l'objectif sera de battre CLG afin de s'assurer la première place et donc de rencontrer un adversaire potentiellement plus faible en quart de finale. La tâche sera par contre plus ardue pour les deux autres équipes tricolores : Titan aura fort à faire afin de s'extirper du groupe C face à Na'Vi et SK, alors que LDLC White hérite de NiP et TL ce qui n'est pas non plus un cadeau (il ne faudra, en plus, pas sous-estimer les chinois de QeeYou). On leur souhaite à tous néanmoins une bonne chance pour ce week-end ! Consulter la fiche de Counter-Strike: Global OffensiveLire la news entière
  4. Un mois après la première édition de votre rendez-vous vidéo mensuel, c'est déjà l'heure du deuxième numéro du Zapping de Vossey.com ! Découvrez sans plus attendre notre compilation de vidéos fun au travers d'une quarantaine de clips tirés tout droit de Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=q_mpsDp_41k?rel=0 N'hésitez pas à nous faire part de toutes vos remarques : ce que vous avez aimé, ce que vous n'avez pas apprécié, ce qui pourrait être amélioré... Tout est bon à prendre afin de faire progresser continuellement le Zapping ! Rendez-vous le mois prochain pour le troisième numéro du Zapping de Vossey.com ! Par ailleurs, n'hésitez pas à vous abonner à notre chaîne Youtube pour ne rien manquer des éditions futures ! Si vous avez des vidéos personnelles en rapport avec l'univers de Valve et que vous souhaitez qu'elles apparaissent dans les prochaines éditions du Zapping, n'hésitez pas à nous les faire partager en envoyant un courriel à l'adresse dédiée ou en contactant @Weirdcong par message privé. Lire la news entière
  5. Le fameux compte à rebours est finalement arrivé à son terme. Après quelques fuites concernant le Steam Workshop, on connaît désormais l'aboutissement de ce mini-ARG : Black Mesa est désormais disponible sur Steam ! Cela faisait pas mal de temps que les développeurs, de ce qui n'était encore à l'époque qu'un mod tournant sur le Source Engine, avaient obtenu l'accord de Valve pour commercialiser leur remake de Half-Life sur Steam. Si la page Steam n'apparaît pas encore dans le magasin ou dans les recherches, elle a par contre été diffusée sur le site de Black Mesa et il vous est désormais possible de l'acheter. Ne vous réjouissez pas trop vite : les derniers chapitres de Xen ne sont toujours pas présents dans le jeu et c'est probablement pour cette raison que Black Mesa sort sous la forme d'un accès anticipé, avant d'être complété et peaufiné en vue d'une sortie définitive. Le multijoueur, dont on vous a parlé il y a quelques temps, est lui bien présent dans cette version Early Access avec pour commencer 2 modes de jeu (Deathmatch et Team Deathmatch), 6 cartes tirées de l'aventure solo (et donc retravaillées pour l'occasion) et bien sûr des serveurs dédiés. La présence du Workshop permettra d'étoffer le panel de maps dans les mois à venir. Black Mesa est affiché dans le magasin Steam au prix de 19,99€. On vous laisse le soin de méditer sur cette somme, mais sachez tout de même que cela ne signe pas la mort de la version gratuite, que les développeurs ont promis de continuer à mettre à jour. Le multijoueur fera t-il parti de cette version ? Rien n'est moins sûr... Consulter la fiche de Black MesaLire la news entière
  6. Il y aura un stream à 22 heures ! https://twitter.com/BlackMesaDevs/status/595623453442633728
  7. Je suis du même avis, mais quelque chose me dit que ça va faire parler ^^ http://steamcommunity.com/app/362890
  8. Timing un peu curieux pour vous parler de ça, alors qu'un compte à rebours défile inexorablement et débouchera (on l'espère) vers une annonce (probablement) majeure, mais c'est sans rapport puisque l'information date de quelques jours. On vous a parlé le 20 avril de nouvelles informations concernant le multijoueur de Black Mesa avec notamment la présentation d'une des cartes de ce mode très attendu : dm_undertow. L'actualité s'accélère ces derniers temps puisque cinq cartes du multijoueur sont apparues sur le workshop. Associées aux comptes Steam de deux développeurs, ces créations constituent, à n'en pas douter, des fuites "maitrisées" de la part de l'équipe en charge du jeu. Rapide présentation de ces nouvelles maps : dm_power est un portage d'une partie du chapitre "Power Up". Créée pour accueillir entre 4 et 12 joueurs, elle sera le théâtre de combats rapprochés évoluant sur plusieurs niveaux. dm_shipping vous rappellera de bons (comme de mauvais souvenirs) puisqu'elle est directement tirée du quai de chargement que l'on traverse lors de "Lambda Core". Petite carte pour 2 à 8 joueurs, on nous promet pas mal d'action "aérienne". dm_rail, tirée de "On a Rail", est prévue pour accueillir entre 4 et 12 joueurs. Les fusils à pompe auront apparemment une grande utilité sur cette map ferroviaire. dm_boom, portage multijoueur de la salle minée de "Surface Tension", promet, comme son nom l'indique, de l'action explosive ! Enfin, dm_chopper, prenant place dans le hangar de "Apprehension", est une carte plus étendue et plus équilibrée puisque annoncée comme un mélange d'échanges rapprochés et d'escarmouches à longue distance. Dans l'ordre : dm_power, dm_shipping, dm_rail, dm_boom et dm_chopper Grâce à tout cela, on connaît désormais le numéro ID associé à Black Mesa (ou tout du moins son mode multijoueur). Encore et toujours : en attendant le 5 mai, affaire à suivre... Consulter la fiche de Black MesaLire la news entière
  9. On vous a reparlé de Black Mesa il y a quelques jours, à l'occasion de nouvelles informations sur le mode multijoueur. Figurez-vous, et c'est plutôt bon signe, que ça bouge encore du côté du remake de Half-Life. L'équipe de développement a en effet mis à jour hier le site officiel du mod très attendu par les fans de pied de biche : le haut de la page d'accueil affiche désormais un écran ne recevant aucun signal. Drôle d'idée vous me direz, mais ce n'est pas tout... Cliquer sur la télévision nous redirige vers un autre site, affichant cette fois-ci un mystérieux compte à rebours qui semble pointer vers la date du 5 mai à 10h47. Là où c'est un peu plus intriguant, c'est que l'heure indiquée est la même quel que soit le fuseau horaire, preuve en est avec le code source de la page :[fixed]$(".glitch-time").countdown({ date: "5 may 2015 10:47:00"[/fixed] Alors, de quoi s'agit-il ? Véritable compte à rebours avant une annonce importante comme la sortie du mod sur Steam ? Pourquoi alors choisir un horaire aussi bizarre et surtout ne respectant pas les décalages horaires ? La Black Mesa Research Facility (BMRF, comme l'URL du site) se situant au Nouveau-Mexique, il est peut-être question de l'Heure des Rocheuses (UTC-7)... Ou s'agirait-il d'une composante d'un nouvel ARG dont les développeurs sont particulièrement friands ? Quoiqu'il en soit, nous serons fixés assez vite... Consulter la fiche de Black MesaLire la news entière
  10. Lancées il y a quelques jours, les inscriptions pour la mise à disposition (gratuite) du HTC Vive aux développeurs indiquaient la volonté de Valve de faciliter la création de produits utilisant pleinement les solutions de réalité virtuelle. Une nouveau pas dans cette direction a été franchi jeudi avec la publication d'un SDK nommé OpenVR et destiné à faciliter la vie aux développeurs intéressés par la réalité virtuelle. En effet, cet API leur permet d'implémenter dans leur jeu le support d'une solution de réalité virtuelle sans être obliger d'en connaître les spécificités techniques. C'est plutôt une bonne chose puisque cela élimine le problème des jeux exclusifs à un seul support comme le HTC Vive ou l'Oculus Rift (pour ne citer que ceux-là). Si cela peut paraître comme un acte désintéressé de la part de Valve, il ne faut pas négliger le fait que de nombreux titres compatibles VR déjà présents sur le marché pourraient devenir aussi accessibles au HTC Vive par la même occasion, et ce sans effort insurmontable de la part des créateurs. C'est donc du gagnant-gagnant entre Valve et les éditeurs. Sachez enfin que les moteurs graphiques Unreal et Unity seront entièrement compatibles avec ce procédé, un plug-in ayant déjà été mis en ligne pour Unity. Si votre côté bidouilleur est intéressé, l'API est téléchargeable en toute liberté sur Github, la documentation associée ayant été publiée dans le même temps. Consulter la fiche de ValveLire la news entière
  11. Votez ici ^^ http://strawpoll.me/4259324
  12. Le jeu est listé sur le workshop, en septième position : http://steamcommunity.com/workshop/
  13. Voici ce qu'on peut voir en ouvrant la console Web : Il est partout !
  14. Il est souvent plaisant d'admirer les travaux de design, de dessin, et d'élaboration de nos jeux préférés. On peut d'ailleurs regretter que de nombreux studios ne se prêtent pas à l'exercice : pour des raisons variées et parfois obscures, ils ne sont en général pas très enclins à nous faire partager ce qui a façonné la création de leurs titres. On ne peut donc que se réjouir du fait que Max Aristov (dont le porte-folio était déjà bien fourni) a récemment publié une galerie d'images composée des travaux qu'il a réalisé sur DotA 2 pour le compte de Valve. Force est de constater que ce designer 3D, qui a travaillé par le passé chez Crytek et Raven Software, est bourré de talents : les créations proposées, des rendus 3D très riches en polygones des différents héros sur lesquels Max a pu travailler, sont absolument magnifiques et on pourrait facilement croire au premier coup d'œil qu'il s'agit d'authentiques figurines. Valve aurait d'ailleurs tout intérêt à proposer dans le futur des articles de ce genre au sein de sa boutique en ligne... Sans plus attendre, vous pouvez apprécier la qualité de ce travail au travers d'une quarantaire d'images en visitant la galerie publiée par Max. Consulter la fiche de Defense of the Ancients 2 - Dota 2Lire la news entière
  15. Un peu plus d'un mois après les derniers soldes thématiques, Steam nous propose une nouvelle fournée de promotions centrées sur un même thème. Cette fois-ci, un genre très à la mode en ce moment est à l'honneur : le Roguelike. Cette appellation, qui doit son nom au jeu Rogue sorti dans les années 80, désigne un jeu (souvent développé par un studio indépendant) où le joueur évolue dans un univers généré aléatoirement et qui se réinitialise à chaque fois que celui-ci perd la partie. Souvent très exigeant, ce type de jeu est connu pour être particulièrement addictif car la re-jouabilité de ces titres est souvent énorme et le challenge est toujours de taille. Depuis ce soir et jusque lundi 27 avril (19 heures), vous pouvez donc profiter des offres portant sur pas de moins de 38 titres différents. Certaines d'entre-elles sont particulièrement intéressantes si vous n'avez pas encore eu l'occasion de mettre la main sur les jeux concernés : Don't Starve, jeu de survie à l'ambiance macabre et un peu spéciale, voit son prix chuter à 5,09 euros (14,99€ -66%). À noter, et ça n'est pas précisé sur la page de soldes, que la version en coopération, Don't Starve Together, est aussi actuellement en soldes (-20%) jusque demain soir dans le cadre de l'offre de mi-semaine (17,19 euros pour 2 copies du jeu ainsi qu'un exemplaire de Don't Starve Solo et de son DLC pour vous ). Une bonne opération pour jouer entre amis... Sunless Sea, jeu d'exploration navale unique en son genre et acclamé à la fois par la critique et le public, est à -20% deux mois après sa sortie. Il sera à vous pour 15,19 euros. Desktop Dungeons, qui a très récemment bénéficié d'une mise à jour de taille gratuite un an et demi après sa sortie, est quant à lui à -50% (6,99€). Crypt Of The Necromancer, sorti de l'Early Access aujourd'hui même, est déjà à -25%. Affiché à 11,24 euros, il bénéficie de 99% d'évaluations positives ! Très acclamés eux-aussi, The Binding of Isaac et son évolution Rebirth sont respectivement à -66% (1,69€) et à -33% (10,04€). Enfin, ils ont été en soldes maintes et maintes fois mais c'est toujours bon de le rappeler : les très populaires Spelunky, Risk Of Rain et Rogue Legacy sont tous les trois à -75%. Il serait dommage de s'en priver puisque vous pouvez en devenir les heureux possesseurs pour les sommes respectives de 3,49€, 2,24€ et 3,74€. À vos porte-feuilles Steam ! Consulter la fiche de Steam PCLire la news entière
  16. Ce n'est pas vraiment notre habitude (peut-être à tort) de vous parler de l'actualité des fragmovies mais quand une petite bombe sort comme la vidéo qui suit, il serait criminel de ne pas vous la faire partager. Le nom de Daniel "Xyanide" Hagelin rappellera peut-être de bons souvenirs à certains d'entre-vous. En effet, il constitue à l'heure actuelle l'un des vétérans en matière de moviemaking, avec plusieurs réalisations très appréciées sur Counter-Strike 1.6 comme ou (partie intro). Si Xyanide n'avait rien publié de neuf ces dernières années, il revient aujourd'hui avec une nouvelle vidéo, cette fois-ci sur Counter-Strike : Global Offensive. The Uprising, sa nouvelle création, fera longtemps parler d'elle chez les amateurs de bons frags. Efficace mélange entre effets visuels, synchronisation avec la musique et filtres de bon goût, elle met en scène les actions des meilleurs joueurs de la planète : GeT_RiGhT, kennyS, flusha et on en passe... Tout ça pour vous dire que le contenu est solide et vraiment bien servi par la réalisation : les effets sont bien dosés, les transitions sont jolies et le tout est bien rythmé. Si la musique ne sera, comme toujours, pas au goût de tout le monde, on est bien forcé d'admettre que la bande-son a été exploitée au maximum par Xyanide afin de conserver l'intérêt du spectateur pendant les huit minutes que dure la vidéo. En bref : The Uprising est l'une des meilleures vidéos CS:GO de ce début d'année. À voir absolument si vous êtes fans du FPS de Valve. On vous conseille fortement de télécharger la vidéo plutôt que de la regarder en streaming, la qualité est bluffante. Pour cela, direction notre page de téléchargement ! https://www.youtube.com/watch?v=gvo_DbjpDHQ?rel=0 Musiques : Birthright (Birthwrong Remix) - Celldweller & Blue Stahli Pimp Hand Strong - Messinian Dance - Uppermost Saturn (Kill Paris Remix)- Kill The Noise, Brillz & Minxx Consulter la fiche de Counter-Strike: Global OffensiveLire la news entière
  17. T'as regardé sur YT ou tu as téléchargé le fichier ? L'encodage streaming rend la vidéo significativement plus sombre.
  18. On l'a vu par le passé : si l'imagination des moddeurs est quasiment sans limite, les idées les plus folles ont souvent du mal à se concrétiser à cause des contraintes techniques imposées par le support d'origine. Le défunt Mario Kart Source en est un bon exemple... Néanmoins, il arrive parfois que certains créateurs talentueux parviennent à outrepasser ces limites afin de nous servir leurs projets les plus farfelus. Ainsi, à la surprise de tous, un certain BMD a posté il y a quelques jours une vidéo de présentation de sa dernière création. En trafiquant ingénieusement la caméra de DotA 2, il a ainsi pu transformer le MOBA de Valve en jeu de tir à la troisième personne (à la Max Payne). Baptisé Action Dota, ce mod, dont le développement n'en est encore qu'à ses balbutiements, vous permet donc d'incarner votre héros préféré et d'en découdre avec vos adversaires à coups de projectiles divers bien placés. Le joueur peut se déplacer en utilisant WASD (sur un clavier américain, ZQSD pour notre AZERTY), tirer grâce au clic gauche de la souris et dasher rapidement grâce à la barre d'espace. Il n'y a pour le moment pas de différence entre chaque héros (on ne sait pas comment les personnages de mêlée s'intégreront dans le mod) et la map utilisée dans la vidéo de démonstration n'est que temporaire. Si la partie commence en vue normale comme dans une manche classique de DotA, le joueur doit cliquer sur le mini-Enigma présent à côté de son héros afin d'activer les contrôles à la 3ème personne : cela "calibre" la visée en plaçant le curseur au centre de l'écran afin de s'en servir comme référence. Le système de caméra/visée constitue d'ailleurs le plus gros challenge du mod : la gestion de la caméra est actuellement limitée par les outils de modding mis à disposition par Valve ce qui empêche le joueur de tourner vers la droite ou la gauche au bout d'un certain moment. BMD a d'ailleurs soumis un post sur le forum de développement de DotA 2 afin d'attirer l'attention de Valve sur ce sujet. BMD va par ailleurs retravailler entièrement le procédé de gestion des projectiles, car le système utilisé actuellement (LinearProjectile) ne supporte pas les collisions dans les trois dimensions (la hauteur est ignorée) et limite les possibilités de gestion dynamique des projectiles. À voir ce que cela donnera à l'avenir, le projet s'avère tout de même très ambitieux... https://www.youtube.com/watch?v=hDZg6Z5vecM?rel=0 Qu'en pensez-vous ? Consulter la fiche de Defense of the Ancients 2 - Dota 2Lire la news entière
  19. Non, Smite est un MOBA à part entière, les héros ont des capacités spéciales etc... comme Dota, sauf que la perspective change. Là pour le coup Action Dota c'est vraiment que du tir pur et dur.
  20. Ne me demandez pas combien le mod coûtera une fois fini, j'en sais rien.
  21. Si, Valve est à blâmer pour le bordel monstre qu'ils viennent de créer. Je m'explique : C'est pas tant le fait qu'il existe maintenant un moyen facile de monétiser les mods/créations qui me dérange. Dans le fond c'est normal : si les moddeurs désirent avoir retour sur l'investissement en temps qu'ils ont fourni, c'est leur droit. Tout travail mérite salaire en fin de compte. Pour certains c'est la reconnaissance, pour d'autres plus matérialistes c'est l'argent. Soit. Comme tu le dis, le choix est laissé au moddeur, il est libre de sa démarche. Non, ce qui m'embête dans tout ça, c'est que c'est un signe de plus (et pas des moindres) du laxisme et du fainéantisme dont Valve fait preuve depuis quelque temps sur Steam : la solution de facilité pour plus de profit. C'est normal que Valve soit dans cette optique de profits : ça reste une entreprise, on est d'accord. Ce qui est beaucoup moins compréhensible et acceptable, c'est de le faire sans concession en se moquant des conséquences. Cette orientation, ça fait un moment qu'on le ressent sur Steam : les jeux Greenlightés qui ressemblent à rien mais qui sont "hypés" et vendus 10€ (ex: les simulators en tout genre) dont ça peut potentiellement rapporter, le bordel pas possible qu'est l'Early Access (jeux jamais finis, suivi inégal d'un titre à l'autre, sans conséquence pour le "studio" mais le consommateur lui se fait b*****), sans parler des titres qui sont à des années lumière des critères de qualité qu'on pouvait encore retrouver sur Steam il y a quelques années (Goat Simulator anyone? Pour ne citer que lui). Jusqu'à l'introduction des comptes limités la semaine dernière, système dont la conception manque de recul de façon flagrante. Le manque de régulation dans ce nouveau système est ahurissant : comme d'autres l'ont dit, ça pose un sérieux problème pour ce qu'il s'agit des propriétés. Qu'est-ce qui empêche un mec peu consciencieux de poster un mod qui lui appartient (ou d'en utiliser une partie pour le sien sans autorisation du créateur) et de se faire de l'argent dessus ? Rien du tout, il est libre de le faire. Ah mais pas de panique, Steam se cache derrière le "DMCA complaint" mis en place. Pas de problème hein ? Au final c'est à la charge du "vrai" propriétaire du contenu de se démerder pour chercher si son mod a pas été utilisé par quelqu'un pour se faire de l'argent. Et ça c'est pas normal. Je blâme pas ceux qui abuseront du système, plutôt ceux qui ont pensé le système au départ en permettant ce genre de choses d'arriver. Ca a déjà commencé d'ailleurs, l'un des 19 mods proposés à la vente depuis hier a déjà été retiré parce qu'il utilisait des fichiers d'un autre mod sans autorisation. Quel ironie... Sans parler du fait que les moddeurs sont absolument pas obligés de rectifier leurs mods si une mise à jour du jeu de base les fait déconner. C'est se foutre de la gueule du consommateur... L'autre point qui me gêne là-dedans, c'est la part prélevée des revenus que le moddeur touchera jamais. 75% pour ce qui est de Skyrim, on verra ce que ça donnera pour les prochains titres. Si, au fond, il est normal que Valve en touche un petite partie (frais de distribution, hébergement, bande-passante, ça a un petit coup tout de même), je trouve par contre honteux que le studio éditeur (Bethesda en l'occurrence) s'accorde un pourcentage aussi élevé sur du contenu qu'ils ont pas produit. Certes ils mettent à disposition leurs outils d'édition, la plupart gratuitement (mais au final ça leur coûte quoi de le faire ?)... C'est un peu comme si un fabricant de peinture demandait un peintre des royalties sur son dernier tableau parce qu'il a utilisé un échantillon de cyan qu'on lui avait offert auparavant. Ce qui fait qu'une oeuvre de la valeur, c'est le cerveau et la main de l'artiste, pas la matière première. Suffit pas d'avoir du bronze de top qualité dans les mains pour être capable de recréer Le Penseur. Quant à la qualité globale du contenu proposé sur le workshop qui est automatiquement amenée à diminuer à court terme, c'est vrai que c'est bien dommage : au final les bons mods (qui resteront pour certains gratuits) seront noyés dans un océan de merdes puantes. Ca soulève d'ailleurs un autre problème pas encore abordé ici : maintenant que les éditeurs ont un moyen de toucher de l'argent sur quelque chose qu'ils ont pas créé d'eux-même, vous pouvez être certains que le Steam Workshop sera à terme le seul moyen de se procurer des mods. Vous aimiez pas les DRM pour les jeux ? Bon courage, maintenant vous aurez le droit à ça pour les mods. Ceux qui achètent des versions sans DRM (Gog.com par exemple) ou sans support Steam peuvent faire une croix sur le modding. Vous pouvez être sûrs qu'à présent les éditeurs n'autoriseront que les mods postés sur le Workshop (ou pire, disparition des versions non-Steam). Sacré pas en arrière je trouve. Je ne développerai pas sur le fait que les paiements aux moddeurs se font exclusivement par tranche de 100$, je vous laisse en déduire les implications... En résumé, ça me dérange pas vraiment que les mods puissent être rendus payants par leurs créateurs. Au final, un mod surestimé se vendra pas, ça s'autorégule comme ça... Le concept de base est pas mauvais. Le système par contre est à chier à plusieurs niveaux mais Valve se moque des conséquences sur ses clients/la communauté tant que l'argent rentre. Au final, moi si j'étais Valve je serais pas si fier d'arborer sur mon site "We've been boss-free since 1996". Ca leur réussit pas sur tous les plans ces derniers temps. Quant au système de donations que certains d'entre-vous ont évoqué : sur le papier c'est vrai que ça semble être la solution parfaite. Mais alors pourquoi n'ont-ils pas adopté ce système ? La réponse est simple : aux Etats-Unis (et c'est le cas aussi en France si je m'abuse, à titre de comparaison) il est interdit de prélever des royalties sur une donation. Ca rapporterait rien à Valve ni aux studios. Allez, j'en dirai pas plus, c'est déjà bien assez long et de toute façon, les avis ne cesseront pas de diverger, y'aura toujours plus à dire sur le sujet. Je vous laisse avec une image de la jaquette du mod vendu depuis 2003 par Valve et qui était gratuit jusqu'alors.
  22. Oups, pas frappé, c'était dans ma liste mais j'ai oublié. Edit: c'est corrigé
  23. Ahah ! Je m'y attendais à celle-là ! http://www.cnrtl.fr/definition/solde Onglet "Solde², subst. masc."
  24. On vous en parlait il y a quelques jours : Valve s'apprêtait à mettre à disposition des développeurs des exemplaires spéciaux du HTC Vive afin de s'assurer de la disponibilité de plusieurs titres lors de la sortie de son casque de réalité virtuelle (programmée pour cette fin d'année). C'est désormais chose faite puisque les inscriptions afin d'obtenir l'un de ces kits développeurs sont à présent ouvertes. Ne vous réjouissez pas trop vite puisque comme son nom l'indique, cette offre est réservée aux... développeurs. Pour s'inscrire il suffit donc de remplir ce formulaire et de fournir des informations sur votre projet en rapport avec la réalité virtuelle. La sélection sera sûrement draconienne afin de limiter la distribution des produits aux projets sérieux et d'éviter que des petits malins mettent la main sur un exemplaire (à n'en pas douter, de nombreux studios de développement devraient faire leur apparition dans les prochains jours...). Le HTC Vive Developer Edition comprend le casque de réalité virtuelle, deux manettes de contrôle et deux stations Lighthouse afin de suivre vos mouvements sur une surface de 25m².Notez aussi l'existence d'un groupe Communauté Steam dédié à ce sujet où seuls les développeurs pourront échanger autour du HTC Vive mais que tout le monde pourra consulter. Des discussions intéressantes devraient apparaître sous peu... Consulter la fiche de ValveLire la news entière