Weirdcong

Members
  • Content Count

    2,757
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Everything posted by Weirdcong

  1. On vous le promet, c'est la dernière fois que l'on vous parle (en tout cas cette année) de la Game Developpers Conference. On ne pouvait tout de même pas refermer ce gros dossier qui nous a apporté pas mal de nouveautés sans vous proposer une ultime vidéo. Lors de cette conférence annuelle, alors que Valve ne proposait pas officiellement d'interviews, MaximumPC a tout de même pu obtenir un entretien avec l'un des responsables de la firme américaine, et pas des moindres puisqu'il s'agit ni plus ni moins de son patron Gabe Newell. Au cours de cette vidéo longue de onze minutes, GabeN répond aux questions de l'interviewer le plus stoïque du monde et nous parle des dernières actualités de Valve : Steam Machines, Source 2, SteamVR... Malgré le succès de son affaire, il est clair que la 1415ème fortune mondiale sait rester humble et sincère... https://www.youtube.com/watch?v=l-ayB6U3l2g?rel=0 GabeN revient donc en profondeur sur les récentes annonces de la GDC. On apprend donc que si Valve a activement participé à l'élaboration de Vulkan, le successeur de OpenGL, cela s'inscrit avant tout dans l'optique de favoriser le développement du cross-platform et ainsi, par exemple, de permettre au jeu vidéo sur Linux (et donc SteamOS) de se développer plus facilement. Le big boss de Valve nous présente aussi dans le même temps une démo du dernier Unreal Tournament, développé sur le dernier moteur d'Epic (Unreal 5), fonctionnant sur une des Steam Machines au moyen de SteamOS. Le résultat vaut le coup d'œil : c'est bluffant et les performances sont au rendez-vous ! Pour en finir avec la présentation du SteamVR, Gabe Newell nous offre une séquence nostalgie, avec des images vieilles de 15 ans venant du projet Looking Glass : que de chemin parcouru pour la réalité virtuelle... Consulter la fiche de ValveLire la news entière
  2. Geoff Keighley est un journaliste et écrivain canadien que vous connaissez peut-être déjà. En effet, il ne s'agit pas là d'un parfait inconnu puisqu'il fut l'un des présentateurs phares de la (défunte) chaîne TV G4 à partir de 2008, l'un des animateurs de GameTrailers TV mais aussi plus récemment le producteur des Game Awards. Bref, vous l'aurez compris : ce monsieur a un joli curriculum vitae dans le monde du jeu vidéo. Fort de son expérience auprès de l'industrie vidéoludique, Geoff a décidé de mettre à profit ses nombreux contacts en créant un nouveau podcast. Intitulé GameSlice, son but est de partager les conversations privilégiées de son présentateur avec ceux qui influencent et façonnent le jeu vidéo. Le premier numéro nous fait la surprise d'être consacré à deux personnalités importantes de Valve : son patron, Gabe Newell (qui, si discret d'habitude, aime donner des interviews en ce moment), et Erik Johnson (dont nous avons récemment rapporté les récents propos au sujet du zonage sur Steam). Enregistrée lors de la GDC, l'émission revient pendant près d'une heure sur les dernières annonces de Valve. Bonne présentation, questions pertinentes, réponses élaborées et ambiance détendue : tout est présent pour réaliser un podcast de qualité. https://w.soundcloud.com/player/?url=https%3A//api.soundcloud.com/tracks/196271244&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true Ne vous attendez pas à de grandes révélations durant l'écoute de ce podcast : il s'agit plutôt de comprendre la vision de GabeN et les directions que prend Valve ces dernières années. Néanmoins, voici ce qu'on peut concrètement en retenir : Les performances sont un objectif central dans la conception de Source 2, ce qui confirme ce que nous avons vu lors de la GDC. Source 2 a été conçu pour tirer partie au maximum du SteamVR mais aussi de rendre ses ressources faciles d'accès : de belles choses en perspective pour les générations de jeux à venir. Il y aura probablement du contenu spécial SteamVR créé par Valve. On ne sait pas encore sous quelle forme : démos techniques comparables à celle présentée à la GDC ou jeu à part entière ? Si Valve s'est employé à créer un nouvel appareil de réalité virtuelle, la compagnie américaine ne semble pas vouloir pousser à tout prix l'industrie du jeu vidéo dans cette direction, histoire d'éviter un fiasco comparable à celui du marché des téléviseurs 3D. Mais la chose la plus intrigante de ce podcast ne vient pas d'une annonce à proprement parler mais d'un passage de Gabe Newell qui, à notre sens, est rempli de subtilités. C'est aux alentours de la 41ème minute que cela se passe : Hormis la malheureuse coïncidence concernant Terry Pratchett puisque celui-ci est décédé la semaine suivant l'enregistrement de l'émission (paix à son âme), tout cela laisse à réfléchir... Doit-on se préparer à la sortie d'une nouvelle franchise signée Valve ? Half-Life 3 est-il en développement oui ou non ? Tout cela est sujet à interprétation mais une chose est sûre : le délai entre l'annonce d'un nouveau jeu Valve et sa sortie sera probablement très court, Gabe semblant vouloir se débarrasser du fameux Valve Time. Si un sujet en particulier vous intéresse, voici les timecodes, ou horodatages si vous préférez, du podcast (merci à hastrom) : 5:30 - Pourquoi Valve s'est orienté vers le hardware ? 9:06 - Les laboratoires de recherche hardware de Valve 10:45 - Un workshop pour les produits Valve ? 12:05 - Une histoire de Gabe à propos du titane 13:43 - Erik parle des produits hardware 16:11 - Les futurs investissements de Valve 19:10 - Linux versus Windows 24:31 - Gabe parle de réalité virtuelle 32:40 - Erik parle à son tour de réalité virtuelle 34:50 - Valve produira t-il des titres compatibles avec les systèmes de réalité virtuelle ? 36:42 - Les projets pour Source 2 38:46 - Quand Valve produira t-il un nouveau jeu ? 44:18 - Un workshop pour les voix et dialogues in-game ? 46:45 - Mobile versus VR 53:13 - DotAet l'apport des fans 57:12 - Le plus grand dilemme de Gabe Un transcript complet de la conversation (en anglais) est disponible, grâce au travail d'un utilisateur de Reddit. Le podcast est téléchargeable dans son intégralité sur le site consacré à l'émission. Il existe par ailleurs un flux RSS dédié et vous avez aussi la possibilité de le retrouver sur Itunes. Bonne écoute ! Consulter la fiche de ValveLire la news entière
  3. Après Ubisoft la semaine dernière, c'est au tour de 2K Games de faire l'objet d'un week-end de soldes exceptionnels. Filiale de Take Two Interactive, l'éditeur américain fête en 2015 ses dix années d'existence et c'est pour fêter cette occasion spéciale que leur catalogue de jeux est mis à l'honneur en cette fin de semaine. 28 offres sont donc disponibles jusqu'au lundi 23 mars. Voici un petit aperçu des offres les plus intéressantes : Dernier jeu ayant fait son apparition dans le catalogue 2K, Evolve s'offre une ristourne de 25% à peine plus d'un mois après sa sortie et passe à 37,49 euros. Même si le titre est gangréné par un modèle économique des plus discutables, il n'en reste pas moins que son gameplay asymétrique (1 monstre contre 4 chasseurs) orienté multijoueur est très original. Entre amis, le fun est assuré. Sortis tous les deux en octobre 2014, Borderlands: The Pre-Sequel et Civilization: Beyond Earth voient tous les deux leur prix baisser de moitié. Chacun coûte désormais 24,99 euros. À noter que les autres titres de ces deux franchises sont aussi en promotion : aucune excuse donc pour ne pas vous procurer Civ V et ses expansions ou Borderlands 2 (la version GOTY de préférence) LE FPS de l'année 2013, Bioshock Infinite est à -75%. À 7,49 euros, il serait criminel de ne pas en profiter pour enfin rencontrer Elizabeth et explorer les merveilles de Columbia. Un must-have, un chef d'œuvre, une expérience unique. Un triple pack contenant aussi Bioshock 1 et 2 est à 9,34 euros. XCOM: Enemy Unknown et son add-on Enemy Within sont aussi à -75% (7,49 euros chacun). Sorte de RPG stratégique au tour par tour, ce sont des incontournables à la rejouabilité infinie, notamment grâce à ses mods. Par ailleurs, le 2K 10th Anniversary Bundle, regroupant en tout 21 titres, se monnaye contre la somme de 45,74€, représentant ainsi une économie de près de 50 euros (par rapport à la somme de tous les prix soldés). Une bonne idée pour garnir son compte Steam ou pour offrir à un proche. Vos porte-monnaies en pâtiront-ils ? Consulter la fiche de Steam PCLire la news entière
  4. Quelques jours après la GDC, se déroulait un autre salon dédié à l'industrie vidéoludique. Evénement cette fois-ci ouvert au public, l'EGX Rezzed 2015 a pris place la semaine dernière du 12 au 14 mars au Tobacco Dock à Londres. Bien sûr, Valve était présent et a donné une conférence devant une audience assez conséquente. Avec Chet Faliszek aux commandes (on ne sait pas vraiment quel est son rôle chez Valve, d'ailleurs eux non plus apparemment), la compagnie basée à Bellevue est longuement revenue sur son projet le plus ambitieux du moment : le SteamVR, développé en association avec HTC. Plutôt bien structurée, cette présentation permet d'en savoir un peu plus sur le processus de développement de la bébête. Certes cela dure un peu moins de 40 minutes, mais ça vaut le coup d'œil. https://www.youtube.com/watch?v=MvXzXzydtzw?rel=0 Consulter la fiche de ValveLire la news entière
  5. Comme tous les mardis, Steam nous gratifie de soldes hebdomadaires concernant la plupart du temps deux titres ou deux franchises. Si cette semaine les réductions proposées concernant Fable et Dead Rising n'ont rien d'exceptionnelles, Valve nous propose dans le même temps, et ça c'est déjà plus inhabituel, toute une ribambelle de bonnes affaires. Celles-ci ont toutes un point commun : le thème Cyber Punk. C'est donc le moment parfait pour acquérir l'un des 34 titres proposés dans le cadre de cette occasion spéciale, certains d'entre-eux étant particulièrement intéressants : Transistor, développé par les créateurs de Bastion (jeu d'aventure acclamé par la critique et le public) est à -66%, passant ainsi de 18,99 à 6,45 euros. Il atteint ici son meilleur prix jamais enregistré. Vous n'avez dès lors plus aucune excuse pour ne pas vous procurer ce petit bijou vidéoludique. Far Cry 3 - Blood Dragon, sorte de spin-off psychédélique de la série populaire d'Ubisoft (mais qui ne démérite pas pour autant, loin de là), bénéficie d'une réduction de 75% (14,99 => 3,74 euros). Deus Ex: Human Revolution - Director's Cut, très bonne suite du désormais légendaire Deus Ex (qui lui aussi est en promotion à 1,39 euros), voit son prix (normalement de 19,99 euros) réduire de 80%, arrivant ainsi à 3,99 euros. Toutes ces promotions sont disponibles jusqu'au vendredi 20 mars 18 heures. N'hésitez pas à nous faire partager vos suggestions via les commentaires ! Consulter la fiche de Steam PCLire la news entière
  6. Si Portal 1 & 2 nous donnent un bel aperçu de l'univers d'Aperture Science, on se demande quand même ce qui peut bien se passer dans les coulisses de l'immense chaîne de fabrication de robots de la compagnie fondée par Cave Johnson. , créée par Harry "Harry101UK" Callaghan (grand vainqueur des Saxxy Awards 2013), nous offre en musique une petite esquisse de l'envers du décor en nous racontant le destin des robots victimes des erreurs de production. Tirée d'un concept vieux de 3 ans, cette chanson devait servir à l'origine d'accompagnement musical à un épisode de la web-série (finalement abandonnée en cours de route) qui devait mettre en scène le système de destruction de ces robots défaillants. Quelques années plus tard, Harry101UK nous livre tout de même ce fameux titre, long de quatre minutes :https://www.youtube.com/watch?v=2QO40HjRH2w?rel=0 n À noter qu'il est possible se procurer cette chanson via Itunes ou Bandcamp. La version instrumentale a été mise gratuitement à disposition (lien direct Dropbox) par son auteur. Tant qu'on y est, on vous conseille fortement de visiter sa galerie d'artworks, quelques pépites s'y trouvent. On profite également de l'occasion pour vous offrir une séance de rattrapage pour Lil Guardian Pyro conçu par le même auteur et grande gagnante des Saxxy Awards 2013, au cas où vous l'auriez manquée à l'époque : https://www.youtube.com/watch?v=fAqGUUv-XJs?rel=0 nConsulter la fiche de Portal 2Lire la news entière
  7. "Bah y'a juste à envoyer au support steam" S'il suffisait "juste" de faire ça... cf l'autre news xD Ca règle pas le problème des personnes qui vivent souvent à cheval sur deux pays, qui sont souvent en déplacement à l'internationnal, etc.. Certes ces cas-là ne représentent qu'une toute petite partie de la population de joueurs, mais sur le principe quand tu achètes un jeu sur PC tu devrais pouvoir y jouer indépendamment de ta situation géographique. Au final ce changement à part limiter la liberté des joueurs honnêtes il est complètement inutile, ça n'empêche pas les "bidouilleurs" de continuer à faire ce qu'ils font déjà. D'ailleurs je mets bidouilleurs entre guillemets parce que je considère pas forcément ces gens comme étant malhonnêtes. Plutôt que de gaspiller des moyens et de l'énergie à essayer d'introduire des moyens de zonage de plus en plus drastiques, on devrait dans le même temps s'attaquer au fond du problème : au bout d'un moment je peux comprendre que certains en aient marre de payer un jeu 49,99€ alors que de l'autre côté de l'Atlantique il est à 49,99$. Certes la différence s'amenuise de plus en plus avec la chute de notre monnaie mais croyez-moi que si l'euro venait à passer sous la barre des 1$ (on y est pas mais admettons), les prix en euros ne tarderaient pas à augmenter pour compenser. Je sais bien qu'il y a des différences de TVA etc... mais ça n'explique pas tout. Encore pour les supports physiques ça peut s'expliquer par les coûts de transport/livraison/distributions, là sur du dématérialisé je vois pas comment on peut justifier un écart de prix pareil. Ca m'étonnerait très fortement qu'à une époque un serveur européen coûtait jusqu'à 38% plus cher qu'un homologue américain. Je sais aussi que Steam n'a pas son mot à dire quant aux tarifs des jeux proposés mais c'est bien Steam qui a mis en place ce système de restrictions, sûrement sous pression des éditeurs. Steam était devenu une vraie bonne réponse au piratage de jeux PC mais là j'ai l'impression qu'on fait de plus en plus machine arrière. Je prends l'euro comme exemple mais c'est pareil en Grande-Bretagne avec le £ ou en Australie... J'exagère sûrement et ce n'est que mon avis personnel de petit joueur. Ceci dit après c'est vrai que quoiqu'il arrive il y aura toujours des petits malins pour profiter au maximum du système, quel qu'il soit. Mais ça c'est comme partout et le pauvre quidam qui a rien demandé ne devrait pas en pâtir.
  8. Si Steam est devenu au fil des années la référence des plate-formes numériques de vente de jeux vidéo, Valve continue sans cesse d'améliorer son produit. Néanmoins, force est de constater que, de plus en plus, ce n'est pas sur le plan technique que ça coince le plus. En effet, il ne faut pas chercher bien longtemps pour tomber sur d'innombrables complaintes envers la qualité du support Steam : lenteur de prise en charge, réponses automatisées inadaptées, techniciens à côté de la plaque, procédures lourdes... Une simple recherche Google décrit assez bien l'ampleur de la situation actuelle même si, bien sûr, certaines requêtes se résolvent correctement. Histoire d'enfoncer encore un peu plus le clou, le Better Business Bureau, sorte de "version américaine" de l'UFC Que Choisir et qui classe les sociétés selon l'attention et le respect accordés à ses clients, a affublé Valve et son support de la plus mauvaise note : un F. Le BBB justifie sa note en dénonçant le nombre de plaintes ignorées par Valve ainsi qu'en critiquant sa faible propension à bien vouloir répondre aux doléances de ses clients. Au cours de ces trois dernières années, pas moins de 718 plaintes ont été formulées auprès du BBB dont 503 seraient restées sans réponse de la part de Valve. Tout cela ne risque pas de redorer le blason du support Steam... Interrogé à ce sujet par Steamed, Erik Johnson, qui dirige la section "Développement commercial" de Valve, commente cette nouvelle notation et nous parle de l'avenir du support : Comptant plus de 125 millions d'utilisateurs dans le monde, il est clair que Steam doit tous les jours faire face à une montagne de tickets et répondre de manière adaptée à chaque requête est presque mission impossible. Même si elle ne semble pas apporter une grande importance au BBB (sa crédibilité étant d'ailleurs souvent remise en question) tout en ne rejetant pas sa notation, la firme de Bellevue ne baisse les bras et compte bien améliorer son système afin de garantir la satisfaction de ses clients. Et vous, avez-vous déjà fait appel au support Steam ? Si oui, quelle a été votre expérience ? Consulter la fiche de Steam PCLire la news entière
  9. En décembre dernier, nous vous parlions d'un changement apporté au système de clés CD et de cadeaux : celui de l'instauration d'un système de zonage. Depuis le 17 décembre 2014, il n'est donc plus possible d'activer un jeu acheté dans une région zonée sur un compte d'une autre partie du monde. Conséquence directe de la chute du rouble ces derniers mois, ce système de zonage voit arriver un nouveau changement, particulièrement décrié cette fois-ci. Si le but premier de ce système est bien entendu d'éviter la perte de profits liée à l'achat de titres dans des pays où les prix sont moins élevés voire de contrecarrer certains sites peu scrupuleux de revente comme G2A ou Kinguin, Valve y apporte un changement des plus controversés car vraisemblablement injuste envers certains utilisateurs de Steam. En effet, si vous activez un jeu zoné dans une certaine région, il ne vous sera possible d'y jouer que dans cette région donnée. Bonne idée me direz-vous ? Oui sauf que les joueurs en provenance de l'ex-bloc soviétique mais aussi du Brésil, du Mexique et de l'Asie de l'Est sont désormais interdits de jeu s'ils leur arrivent de déménager dans une autre partie du monde. En 2015 et à l'heure de la mondialisation, cette situation est tout sauf rare, d'autant plus que cette restriction semble aussi affecter les jeux achetés directement pour soi-même. D'autant plus que cette mesure n'a qu'un impact limité sur les combines d'échanges entre les différentes régions commerciales... i_m_not_special sur Reddit résume assez bien l'absurdité de ce changement via un commentaire directement adressé à Valve : Que pensez-vous de cette nouvelle mesure ? Consulter la fiche de Steam PCLire la news entière
  10. Après l'annonce de la semaine dernière du design définitif du futur Steam Controller, nous tâchons de vous montrer les dernières images les plus intéressantes des nouveaux produits signés Valve. Place ici au Steam Controller. Ars Technica fait partager ses jolies photos de la manette de Valve et décortique pour nous chaque aspect de l'objet en question : Même si la version de démonstration n'est encore qu'un prototype, on peut se permettre quelques critiques : La qualité des plastiques employés semble quelque peu douteuse, lui donnant un aspect "jouet" comme certains d'entre vous avaient pu le faire remarquer sur le forum. Les boutons A, B, X et Y semblent assez petits pour les gros doigts. Le panneau arrière ne paraît pas être très bien intégré dans le reste, laissant entrevoir l'emplacement des piles. On peut d'ailleurs critiquer le choix de Valve sur l'utilisation de piles AA pour alimenter sa manette : même si les accumulateurs existent (mais il faut bien l'avouer, sont assez peu pratiques d'utilisation), il ne s'agit pas de la solution la plus économique et écologique (surtout en 2015) qui soit, d'autant plus que le Steam Controller ne peut pas fonctionner sans piles même lorsqu'il est connecté par câble USB. Ars Technica nous propose aussi de découvrir l'interface de configuration du Controller au sein de Steam OS : Gros point positif ici : les paramètres semblent exhaustifs et le nombre possible de configurations différentes paraît gigantesque. Il s'agit là aussi d'un des atouts annoncés par Valve : la possibilité de customiser au maximum ses commandes et de les partager ensuite avec l'ensemble de la communauté. Enfin, Kotaku nous propose une vidéo de découverte du Steam Controller. On découvre ainsi que les deux trackpads sont cliquables dans les quatre directions : cela pourra faciliter le gameplay des phases de jeu qui ne tireront pas partie des possibilités tactiles de la manette, comme par exemple les QTEs ou les phases de dialogue. https://www.youtube.com/watch?v=b_Y8ktmSAzI?rel=0 Consulter la fiche de ValveLire la news entière
  11. Un mois après les derniers soldes consacrés au catalogue de Square Enix, c'est au tour du très critiqué Ubisoft de nous offrir une multitude de promotions portant sur ses titres phares. Depuis hier et jusque lundi prochain à 18 heures, vous pouvez ainsi profiter de ces soldes dont certains peuvent être vraiment intéressants : Watch Dogs atteint son prix le plus bas sur Steam depuis sa sortie : -50%, passant ainsi de 29,99 à 14,99 euros. The Crew, jeu de course "MMO", est à -40% (passage de 49,99 euros à 29,99 euros). Assassin's Creed Unity, dont la version PC est très critiquée depuis sa sortie en novembre dernier, passe à 35,99 euros (59,99 euros - 40%). Far Cry 4, sorti lui aussi en novembre 2014, est à -40% ce qui porte son prix à 35,99 euros. South Park: The Stick Of Truth, vivement recommandé à tous les fans inconditionnels de la série de Trey Parker et Matt Stone (bien que les très bons doublages francophones soient absents du jeu), atteint son prix le plus bas jamais enregistré sur Steam : 10,19 euros (66% de remise sur les 29,99 euros d'origine). Enfin, les excellents Rayman Legends, Child Of Light et Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre sont respectivement à 4,99 euros (-75%), 5,09 euros (-66%) et 3,74 euros (-75%). Un "Prime Pack" regroupant pas moins de huit titres est à 59,49 euros (35% du prix ordinaire). Les DLC des jeux concernés sont aussi en promotion. On peut regretter que certains titres, certes plus anciens mais appartenant aux grandes franchises d'Ubisoft, ne fassent pas partie de ces soldes. À noter que la plupart de ces jeux sont munis d'un DRM supplémentaire car ils imposent la présence de UPlay sur votre ordinateur pour pouvoir fonctionner. Enfin, toutes ces promotions sont aussi disponibles sur l'UPlay Store. À vos porte-feuilles ! Consulter la fiche de Steam PCLire la news entière
  12. Quelques jours après la fin de la Game Developers Conference, l'heure est au bilan. À cette occasion, Valve a publié sur son site internet l'ensemble des diaporamas des conférences délivrées par ses employés lors de l'événement. Offrant ainsi une séance de rattrapage aux développeurs ayant raté certains détails techniques sur le SteamVR et Vulkan (désigné comme le successeur de OpenGL), cela permet à nous, simples joueurs et passionnés, d'en apprendre aussi une peu plus sur ce qui nous attend dans les prochains mois. Retrouvez donc toutes les informations en anglais et en .pdf par le biais de ces liens : "Physics for Game Developers: Physics Optimization Strategies" par Sergiy Migdalskiy. "Robust Contact Creation for Physics Simulations" par Dirk Gregorius. "Advanced VR Rendering" par Alex Vlachos (d'où sont issues les premières images de Source 2). "Vulkan: The Future of High-Performance Graphics" par Pierre-Loup Griffais. Bonne lecture ! Consulter la fiche de ValveLire la news entière
  13. Après l'annonce de la semaine dernière du SteamVR/HTC Vive, il n'aura fallu pas bien longtemps pour qu'un studio de développement annonce un jeu compatible avec la dernière invention hardware de Valve. En effet, Cloudhead Games ont annoncé hier, via , le support SteamVR pour leur prochaine création intitulée The Gallery: Six Elements. En développement sur Unity depuis 2013 avec à l'esprit un support Oculus Rift, il s'agissait à l'origine d'un projet Kickstarter qui n'aura pas tardé à trouver les fonds nécessaires à son financement. The Gallery sera donc un jeu d'exploration où le joueur évoluera dans un monde fantasy entièrement interactif. On se sait pas grand chose du scénario mais l'objectif principal sera apparemment de découvrir ce qui est arrivé à votre (défunte ?) sœur... La musique du jeu est composée par un certain Jeremy Soule.... Si son nom vous dit quelque chose, c'est parce qu'il s'est aussi récemment occupé (entre autres) de la bande-son d'un jeu d'aventures (assez peu connu) du nom de (idem pour Oblivion et Morrowind) ! Découvrez donc The Gallery: Six Elements par le biais de cette fameuse vidéo longue de trois minutes : https://www.youtube.com/watch?v=sX1cum0vyWk?rel=0 Si sur le plan graphique le jeu ne paraît pas proposer une révolution technique, force est de constater que les développeurs de chez Cloudhead Games semblent avoir donné à leur titre une authentique ambiance visuelle (et sonore) et c'est là l'un des aspects les plus importants pour réussir à tirer partie du SteamVR. Tout cela soulève tout de même une interrogation de taille : comment le jeu parviendra t-il à restituer la préhension grâce aux manettes du SteamVR et cela de manière la plus intuitive possible afin de ne pas briser l'immersion du joueur ? Il s'agit là probablement de la plus grande difficulté à laquelle devront faire face les développeurs qui décideront de s'attaquer au SteamVR... Aucune date de sortie précise n'a encore été communiquée par les développeurs, le jeu devant sortir dans le même timing que le Vive. Aucune précommande n'est possible pour le moment mais le titre devrait néanmoins faire son apparition sur Steam dans les mois à venir. The Gallery: Six Elements ne sera disponible qu'en anglais au moment de sa sortie. Pour finir, voici quelques images supplémentaires de The Gallery : Alors, qu'en pensez-vous ? Consulter la fiche de ValveLire la news entière
  14. Comme vous le savez depuis cette semaine, Valve a ouvert sa section " Matériel " sur Steam, qui présente tous les modèles qui seront disponibles à la fin de l'année mais pas seulement puisque vous pouvez également y trouver le Steam Controller, le Steam Link et le SteamVR. Les principaux fournisseurs sont évidemment bien connus : Asus, Zotac ou encore Alienware ou Gigabyte, mais ce ne sont pas les seuls ! Bonne nouvelle, on trouve également un "constructeur" français, et ce sont les messieurs de Matériel.net qui proposent leur machine bien à eux munie entre autres d'un processeur Intel et d'une GTX 960 OC pour la somme de 899 dollars américains... N'oubliez pas, ce n'est pas leur première tentative car il existait déjà une telle machine sur le site : sa fiche est toujours présente et n'est pas trop éloignée de la nouvelle. Une seule interrogation subsiste encore et toujours : la sauce va-t-elle enfin prendre et Steam OS, basé sur Linux, va-t-il voir son panel d'utilisateurs s'étoffer un peu ? Consulter la fiche de Steam PCLire la news entière
  15. Merci à tous pour votre présence ! Une belle découverte que ce mod, c'était bien fun ^^ Ennemi juré = Sedin
  16. Pressenti depuis un moment, le nouveau moteur de Valve, Source 2, a finalement fait sa première apparition officielle durant la GDC ce mercredi au moyen d'une démonstration du HTC Vive/SteamVR se déroulant dans l'univers de Portal. L'entreprise de Gabe Newell en a profité pour affirmer que son nouvel engin pourrait être utilisé gratuitement par les développeurs pour réaliser leurs nouveaux titres. Contrairement à d'autres solutions qui demandent l'acquisition d'une licence, il n'y aura rien à verser pour accéder entièrement aux fonctionnalités du moteur. Oui mais (car il y a toujours un mais), si l'utilisation de Source 2 sera bel et bien gratuite lors de la phase de production d'un titre, Valve pose tout de même une condition sine qua non quant à son usage : le jeu devra être systématiquement vendu sur Steam, exposant ainsi ses recettes à une redevance de 30% au minimum comme pour tous les titres présents sur la plate-forme numérique (plus en cas de l'utilisation du Workshop par exemple). Si cette condition de vente n'est pas exclusive (rien n'empêche de vendre le titre en question sur une autre plate-forme tant qu'il est présent sur Steam), Source 2 ne s'avère pas être si gratuit que ça pour les développeurs. On aurait pu s'en douter, il faut bien que Valve s'y retrouve quelque part... Néanmoins, au vu de la conjoncture actuelle du marché du jeu vidéo PC, on sait qu'en 2015 il est, sauf quelques rares exceptions (comme Minecraft), obligatoire en 2015 de proposer son titre à la vente sur Steam (et donc de payer les 30%) : par rapport à la concurrence (licence, certes peu onéreuse, pour Unity 5; redevance sur les ventes de 5% à verser en plus à Epic pour utiliser Unreal 4), Source 2 semble tout de même bien se placer sur le plan commercial. Reste une inconnue : comment se positionnera t-il techniquement parlant face à ses adversaires ? Consulter la fiche de ValveLire la news entière
  17. Il n'est pas nécessaire de vous présenter de_mirage, tant le succès de cette carte (à l'origine nommée de_cpl_strike sur Counter-Strike 1.6) a été grand depuis sa refonte par Valve et son ajout à CS:GO en juin 2013. Le créateur de la version originale, Michael "BubkeZ" Hull, a il y a un peu moins d'un mois. Logiquement appelée de_mirage2 elle est le fruit du travail du mappeur suédois de ces 3 dernières années : il s'agit ainsi d'une carte CS 1.6 assez grande reprenant le même thème visuel que son aînée. Célèbre pour avoir créé de nombreuses maps sur CS:GO (dont de_season et de_cache), Shawn "FMPONE" Snelling s'est donc mis dans la tête d'en réaliser un portage sur Global Offensive. Le projet n'en est encore qu'à ses balbutiements mais FMPONE nous propose déjà une version alpha, disponible à l'essai. Comme vous pourrez le constater sur les images qui suivent, aucun travail de texturing n'a encore été effectué mais cela vous laisse déjà l'opportunité d'essayer le level design afin d'apporter vos retours, car c'en est le principal intérêt. La carte dispose ainsi de nombreuses zones dégagées mais aussi d'une multitude de couloirs qui permettront l'élaboration de pas mal de stratégies (même si a priori, le site A paraît beaucoup plus fermé pour les terroristes). De gauche à droite : la salle du "milieu", site A, site B, sortie du spawn CT Vous pouvez d'ores et déjà télécharger et essayer de_mirage2 via le Steam Workshop à cette adresse. N'hésitez pas à venir nous rejoindre sur notre serveur CS:GO, de_mirage2 ayant été ajoutée au map cycle ! On vous rappelle l'adresse : 188.165.49.150:27015 (32 slots). Consulter la fiche de Counter-Strike: Global OffensiveLire la news entière
  18. On vous en a parlé hier, les Steam Machines, annoncées pour la première fois il y a près d'un an et demi, devraient finalement arriver en novembre prochain. Emboîtant logiquement le pas de Valve, la douzaine de constructeurs-partenaires qui sont chargés de la fabrication de ces Machines profitent de la GDC pour dévoiler leurs premiers modèles. Volonté commune des différentes marques : le choix de proposer un design le plus compact possible afin de s'intégrer convenablement dans l'univers du salon sans pour autant faire de compromis avec les performances. CyberPowerPC et sa division Syber ont ouvert ce mardi les hostilités et ce ne sont pas moins de six déclinaisons qui seront disponibles à la période de lancement. Les prix s'échelonneront de 499 à 1399 dollars : La Syber Steam Machine-E proposera un processeur AMD 4 coeurs et une carte graphique Nvidia GTX (modèle non spécifié) pour 499 dollars. Le modèle Steam Machine-P, proposé à 549 dollars, embarquera un Intel Pentium G3258 (3,2GHz) et une AMD Radeon R9 270X. La Steam Machine-K aura quant à elle un i5-4690K et une Nvidia GeForce GTX 970 pour la somme de 999 dollars. Enfin, les différentes options de personnalisation vous permettront de pousser le prix jusqu'à 1399 dollars. Pour ce prix-là, la Steam Machine-X arborera un joli orange Lamborghini (voir photo ci-dessous). Les autres modèles n'ont pas encore été dévoilés. Si les deux premières Machines constituent une entrée de gamme abordable, la déclinaison K semble la plus adaptée pour pouvoir jouer correctement aux derniers titres AAA. Le hongkongais Zotac n'a quant à lui annoncé (pour le moment ?) qu'un seul modèle : la ZOTAC Steam Machine SN970. On n'en connaît pas encore le prix ni la date de sortie mais force est de constater que la petite bête en a dans le ventre. Nul doute que cette Machine permettra de jouer confortablement à peu près n'importe quoi. La caractéristique la plus intéressante réside dans sa connectique HDMI très fournie : pas moins de quatre ports. De quoi jouer, dans nos rêves les plus fous, sur quatre écrans à la fois ? Les autres connectiques ne sont pas en reste : deux ports Ethernet Gigabit, WiFi 802.11ac, Bluetooth 4.0. Enfin, un Steam Controller serait livré avec la SN970, le tout pour la "modique" somme de 999,99 dollars. L'objectif est clairement affiché, ça ne rigole pas chez Zotac.Les autres marques (comme Asus, Alienware, Origin et bien d'autres) sont aussi dévoilées leurs modèles sur le stand de Valve. En voici les photos (merci à Arstechnica) : Crédit photo : Arstechnica On peut ainsi remarquer que tous les budgets seront correctement servis et chacun devrait pouvoir y trouver son compte. Côté design, si la sobriété est bien là, salon oblige, certains de ces modèles auront plus de mal à s'intégrer que d'autres, la différence de taille entre certains de ces modèles étant assez importante... Information importante : Steam a maintenant une catégorie dédiée à la vente de ces Machines. S'il n'est pas encore possible de les commander, on peut d'ores et déjà les différents designs et configurations en provenance des quinze constructeurs. Nous tenterons dans les prochains jours de vous détailler l'offre de ces différentes marques. À noter que Falcon Northwest devrait faire lors de la GDC une démonstration de leur joujou sur le prochain Unreal Tournament et une moniteur 4K. Affaire à suivre. Consulter la fiche de ValveLire la news entière
  19. Après l'annonce d'hier du casque de réalité virtuelle de Valve conjointement réalisé avec HTC, le Vine, il n'aura pas fallu bien longtemps pour que les journalistes mettent la main dessus et nous fassent parvenir de plus amples informations. Nos confrères de Engadget ont pu l'essayer pendant vingt minutes lors de la GDC et nous font donc partager leur expérience. On en sait donc désormais un peu plus sur ce nouvel objet High-Tech : Les deux "écrans" d'affichage disposent d'une résolution de 1,200 x 1,080, d'un taux de rafraîchissement de 90 hertz et procurent un champ de vision de 110 degrés. Contrairement au Gear VR de Samsung, le Vine doit être directement relié au PC par fil, à l'instar de l'Oculus Rift. Il dispose donc d'un port HDMI, de deux ports USB et d'un connecteur Jack disposés sur la partie supérieure du casque. Lighthouse et Vine ont une portée considérable : l'utilisateur devrait pouvoir évoluer dans un carré mesurant environ 4,5 mètre de côté. L'utilisateur dispose d'une paire de manettes (voir photos ci-dessous), semblables au Nunchuk de la Wii et munies d'un stick tactile comme le Steam Controller. Ces joysticks disposent aussi de capteurs laser interagissant avec Lighthouse : la position de vos mains sera donc aussi prise en compte dans le jeu. Cela laisse rêver quant aux possibilités offertes. Ils devraient être sans fil pour la version finale. Selon une autre source, le SteamVR nécessiterait 2 capteurs Lighthouse (photo ci-dessous) afin de fonctionner correctement. Crédit photo : Tested.com Pour les intéressés, plus de détails techniques sont disponibles là via des photos de la conférence Valve. Une vidéo de démonstration est par ailleurs disponible sur le site d'Engadget. Des photos supplémentaires sont visibles ici. Merci à Engagdet pour leurs photos. Le HTC Vive/SteamVR est donc en ce moment testable à la GDC via plusieurs séquences de démonstration interactives dont une a particulièrement fait parler d'elle : il s'agit de celle se déroulant dans l'univers de Portal. On y fait par ailleurs la rencontre des deux robots Atlas et P-Body (héros du deuxième opus) mais aussi de GladOS. Une vidéo en provenance de la conférence Valve a pu s'échapper de l'enceinte de l'amphithéâtre (merci à nos amis japonais d'Impress Watch): https://www.youtube.com/watch?v=iZZannhNDPU?rel=0 nMerci à @fr3n3tik de nous avoir signalé la vidéo. Fait intéressant : cette démonstration prenant place à Aperture Science a été réalisée grâce au nouveau moteur de Valve : Source 2. Cela a été confirmé plus tôt par un employé du studio américain. Même si la qualité "screener" de la vidéo ne nous permet pas bien entendu de nous forger une opinion solide, il faut tout de même avouer que ce nouveau moteur a l'air d'en avoir dans le ventre, séance de démontage de robots à l'appui... Pour finir, Tested.com a réalisé une vidéo de présentation du SteamVR, longue de 26 minutes. C'est en anglais certes, mais très intéressant. https://www.youtube.com/watch?v=leg2gS6ShZw?rel=0 nConsulter la fiche de ValveLire la news entière
  20. Petit conseil : si vous pensez acheter The Witcher 2, il apparaît actuellement en ventes ultra flash sur http://www.gog.com/dans le cadre de leur "Insomnia Promo". -85% => 2,69€, sans DRM Si vous êtes assez chanceux et que vous tombez dessus au bon moment...
  21. C'est une annonce que l'on n'attendait pas forcément, surtout après l'actualité chargée d'aujourd'hui : celle de l'arrivée en masse de nouveaux jeux compatibles avec SteamOS. Valve en profite par ailleurs pour lancer des soldes sur les jeux concernés, chose inhabituelle pour un mercredi soir. C'est donc le support de 51 titres qui est annoncé ce soir, et pas des moindres : vous aurez le plaisir de constater que plusieurs des best sellers de l'an dernier et de ce début d'année (comme Dying Light) arrivent sur SteamOS... ou devraient arriver dans les semaines/mois à venir. Car prudence est néanmoins de mise : si certains titres mis à l'affiche ne voient pas leur prix réduit et ne sont présents que pour l'effet d'annonce, d'autres ne sont pas encore compatibles avec le projet de Valve (et ne le seront pas tout de suite) comme par exemple Payday 2, pour lequel le support Linux/SteamOS n'arrivera qu'en fin d'année. Attention donc lors de vos achats si vous comptez jouer sur Steam OS, un peu plus de clarté de la part de Valve aurait été le bienvenue sur ce point. Cependant cela n'empêche personne de profiter de ces quelques offres, dont certaines sont particulièrement intéressantes : Borderlands The Pre-Sequel à -50%: 49,99 euros => 24,99 euros Middle-Earth: Shadow of Mordor à -40%: 49,99 euros => 29,99 euros The Binding Of Isaac - Rebirth à -35%: 14,99 euros => 9,74 euros The Talos Principle à -33%: 39,99 euros => 26,79 euros Wasteland 2 à -50%: 39,99 euros => 19,99 euros À noter que Batman - Arkham Knight, ultime opus de la série de Rocksteady prévu pour juin, est par la même occasion désormais pré-commandable avec une ristourne de 10% (44,99 euros). Avis aux amateurs de chauves-souris. L'ensemble de ces offres sont valables jusqu'au 9 mars. Vous pouvez toutes les retrouver ici. À vos porte-feuilles ! Consulter la fiche de Steam PCLire la news entière
  22. Je me souviens j'avais l'habitude de regarder les matchs CS 1.6 dans Game One Arena, c'était au milieu des années 2000. Le rachat par MTV qui a suivi leur a pas fait le plus grand bien.
  23. Une GTX Titan c'est environ 200W en pleine charge et un i7 4770k 115W, dans le pire des cas ça passe easy. Ce sont pas des radiateurs AMD donc bon...
  24. À noter aussi : http://www.teamfortress.com/linux/