hey dédé !


mota

Recommended Posts

as2.jpg

Vous savez qui c'est ce gros monsieur ?

Pour ceux qui ne le savent pas c'est André Santini, un député l'UDF, et surtout leader UDF dans mon département, le 92.

Bien évidemment il veut se présenter aux régionnales et pour ce faire il parcourt toute l'île de France.

Mais ce que je ne savais pas c'est qu'il arriverait dans ma ville, une petite ville banlieusarde sympa, sans histoire et plutot socialiste que centriste.

En allant au tabac, je vois une grosse voiture rouge avec marqué dessus "André Santini", donc je m'interroge et tente de voir par delà des vitres teintés (bah vi ils ont du fric ces gars) et j'aperçoit, à la place du mort, une (toute) petite tête sur un corp bouboule, avec trois poils sur le cailloux et des joues de hamster.

Un peu étonné (bah vi c'est le premmière fois que je voyais quelqu'un d'assez connu (donc qui passe à la TV) d'aussi près), et je vais m'acheter mes clopes:

"La buraliste à son mari: bah tient, qu'est-ce qu'il fait là André ?

Le mari: Je ne sais pas mais en tout cas il est sympa, c'est un brave type, il se prend pas la tête (ce sont des vieux les deux).

la femme:-Bon alors qu'est-ce qu'il te faut mon gaillard ?

moi:-Un camel carton svp"

Je lui donne le fric, tout en continuant d'observer cette mystérieuse voiture rouge d'où sort le candidat pour parler à ses "potos" du quartier.

Puis au moment où je m'apprete à partir, donc à empreinter la porte vitrée, je le vois avec toute son esquouade de sbirs venir vers le tabac, il sont plus de 15 juste devant le tabac, j'ouvre la porte pour sortir et passer devant eux histoire de dire "j'me la pète j'te calcul même pas mon gros (j'ai quelques notions en politique, et lui, à part pour dire ses blagues sur le plateau d' Ardisson, on peut dire que je ne peux pas trop l'empifrer), mais que néni, à peine eus-je ouvert la porte que je vois un de ses larbin ouvrir la seconde porte, et lui se dirige vers moi:

"-Dédé: bonjour, André Santini, postulant à la présidence de la région !

-Moi: Bonjour, moi, simple ado venant acheter ses clopes !"

Il s'exclaffe avec toute sa court, puis je me casse aussi sec, pendant qu'il arrive au comptoir du tabac (qui fait aussi bar) pour parler à tous les saoulots:

"Bonsoir mes amis, alors comment ça va, je me présente, andré santini ...."

Ceci-dit, il est peut-être connu, ça ne l'empêche pas d'être poli, avec sa court parce que moi pendant au moins 20 à 30 secondes j'ai dû tennir la porte pour le laisser passer, avec tout son congrès, sans qu'il y en ai une qui me dise merci ou bonjour :sweat:

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...