Où en est Counter-Strike 2 trois mois après sa sortie ?


Recommended Posts

En plus de nous proposer de belles réjouissances pour les 25 ans d'Half-Life, Valve a profité de cette année 2023 pour lancer Counter-Strike 2 (CS2) le 27 septembre dernier. Sorti 11 ans après Counter-Strike: Global Offensive (CSGO), CS2 n'est pas une révolution mais apporte tout de même pas mal de nouveautés que nous allons parcourir dans cet article.

C'était une des rumeurs les plus persistantes de la communauté de Counter-Strike : "CSGO va passer sur Source 2 !". Cela faisait plusieurs années déjà que Valve avait laissé transparaitre un changement de moteur pour leur jeu phare, tout du moins celui qui leur rapporte le plus à la fin du mois. Mais un tel chamboulement technique ça se prépare, car une sortie de route même minime, c'est le risque de perdre des milliers de joueurs et donc du revenu.

Pourquoi changer ?

L'attente importante des joueurs pour le passage à Source 2 était d'ailleurs irrationnelle. CSGO, après plus de 10 ans de vie, avait atteint un certain aboutissement au niveau du gameplay. L'ensemble des joueurs étaient satisfaits des mouvements, satisfaits des sensations de tir ou même satisfaits du netcode (malgré la guerre 64 / 128 ticks). Mais il faut se rappeler que les développeurs ont mis des années à trouver les équilibres techniques permettant d'arriver à ce gameplay abouti. Changer de moteur, c'est tout recommencer de zéro et prendre le risque de ne pas parvenir à retrouver le petit "truc" qui rendait les sensations de jeu si agréables sur CSGO. Les joueurs avaient donc bien plus à perdre qu'à gagner avec ce changement de moteur. Mais si Valve s'est lancé sur ce chantier pharaonique (il fallait tout de même convertir des milliers de skins de Source à Source 2), c'est parce que c'était le choix de la raison pour le futur de Counter-Strike. Le moteur Source sur lequel était basé CSGO existe depuis 2004 et est réputé pour avoir un code spaghetti, rendant le jeu difficile à maintenir, à faire évoluer et basé sur de vieilles technologies. Passer sur Source 2 devait permettre à Valve de gagner du temps sur son processus de production (donc produire plus de contenu à temps de développement égal) et de proposer un jeu plus élégant graphiquement grâce aux nouvelles technologies embarquées sur le moteur.

Les nouveautés

Nouvelles technologies qui sont notamment au service des grenades fumigènes dont la physique a été totalement revue : tirer à travers donne de la visibilité dans la fumée suivant la trajectoire de la balle tandis que les grenades explosives parviennent dorénavant à faire disparaitre la fumée pendant un court instant.

Le jeu dispose également de graphismes améliorées : les maps existantes sont globalement plus belles grâce à un éclairage retravaillé alors qu'Overpass, Inferno et Italy bénéficient d'une refonte complète venant sublimer leur aspect visuel. Certains effets comme le contenu liquide des molotov ou l'explosion de la bombe ont aussi été améliorés.

Le matchmaking connait également une nouvelle jeunesse avec le mode compétitif Premier qui vous permet d'être classé mondialement via une note, sensé refléter votre niveau de jeu. Ce classement affiche les meilleurs joueurs du monde entier et vous permet de connaitre votre placement en percentile. Ce mode dispose d'un système de ban de maps, très efficace pour s'assurer que l'entièreté de la sélection de maps de la saison est jouée par tous et qui évite certains de ne jouer que Dust2 (on vous voit !).

CS2, c'est aussi la fin des débats entre tick 64 et 128. Valve a en effet intégré un système de subtick visant à "grandement réduire les délais entre la réalisation d'une action et la prise en compte de cette dernière" d'après le site officiel du jeu.

Le grand saut

C'est donc le 27 septembre 2023 que la grande migration a eu lieu avec la sortie de CS2. Pas de nouveau jeu, mais une mise à jour conséquente pour CSGO qui a donc changé de nom par la même occasion. Le moins que l'on puisse dire après trois mois de vie, c'est que CS2 n'est pas un échec. Les statistiques montrent certes un certain fléchissement, mais le jeu reste le plus populaire de Steam en terme de nombre de joueurs et totalise presque 24 millions de joueurs unique rien que le mois dernier. Le jeu continue donc d'attirer du monde et Valve n'a pas à s’inquiéter pour ses dollars.

Cela dit, le jeu n'est pas non plus exempt de défauts. Le sub-tick dont l’implémentation a déçu beaucoup de joueurs lors de la sortie a mis presque deux mois à être correctement ajusté. Le jeu manque aussi de contenu puisque les modes Course à l'armement et Danger Zone n'ont toujours pas été rajouté au jeu. Certains fonctionnalités absentes à la sortie ont heureusement été réimplémentés au bout de quelques semaines comme l'accès aux serveurs de la communauté et aux maps du Workshop. De nombreuses fonctionnalités sont toujours manquantes comme les succès, la possibilité de saisir ses armes de la main gauche, la possibilité de réduire le balancement de l'arme lorsqu'on se déplace et surtout le fait pour chaque map de disposer de modèles de joueurs spécifiques (GIGN pour les maps en France, le SWAT pour les États-Unis, le SAS pour l'Angleterre, etc). Les Apple-istes regrettent également l'absence de support pour les systèmes MacOS puisque seuls les machines sous Windows 10/11 et Linux sont de la partie.

Les joueurs ont aussi pu constater l'existence de quelques failles de sécurité critique (aujourd'hui corrigées) qui permettaient aux joueurs malintentionnés de procéder à des injections HTML. Il suffisait pour cela d'inclure des balises HTML précises dans son pseudo...

Enfin, le plus gros reproche fait au jeu depuis sa sortie est bien évidement la triche qui serait omniprésente d'après les communautés de joueur. Il faut dire que dans ce domaine Valve a enchainé les faux pas : en trois mois, de nombreux joueurs légitimes se sont fait injustement bannir pour des raisons aussi diverses que variées : mauvais pilote pour carte graphique AMD, sensibilité de souris trop élevée, utilisation d'une commande console "non protégée" permettant de faire un 180° instantanément et mise à jour vérolée qui a bannissait des joueurs aléatoirement. Tout est heureusement rentré dans l'ordre avec des retours en arrière mais Valve est très attendu sur le sujet et se montre pour l'instant très discret... mais c'est peut-être parce que la firme américaine prépare un gros coup !

Et pour la suite ?

Les rumeurs parlent en effet d'un nouveau système pour lutter contre la triche. En effet, lorsque Valve a publié les pages présentant CS2 sur le site officiel, certains curieux ont remarqué qu'il existait des balises HTML devant laisser place à une section dédiée au système anti-triche, or ces balises sont curieusement restées vides et ont depuis été retirées du site. Il n'en fallait pas plus pour donner de l'espoir à une partie de la communauté pour un nouvel anti-triche révolutionnaire. Si les spéculations vont bon train, il est probable que l'absence de mention du sujet de la part de Valve s'explique simplement par le fait que le système n'est pas encore prêt et qu'il sera annoncé plus tard. Notre boule de cristal indique que cette annonce comportera les mentions "Intelligence Artificielle" et "Machine Learning".

Une balise HTML intéressante - Source

Pour revenir sur le reste du jeu, Valve a pendant ces trois mois priorisé les mises à jour correctives qui ont eu le mérite d'être très régulières (30 mises à jour en trois mois...), au dépend des mises à jour de contenu. Le jeu ayant après ces trois mois atteint une certaine stabilité, les développeurs devraient dorénavant nous proposer des mises à jour avec du nouveau contenu. Les modes de jeu manquant devraient logiquement être réimplémentés et du datamining a permis de révéler l'arriver imminente d'une nouvelle caisse d'arme comportant un nouveau modèle de couteau, le Kukri.

Le Kukri - Source

De leur côté, les mappeurs attendent également le déploiement du nouveau système de script pour les outils de mapping. Nommé VScript2, il devrait permettre davantage de créativité avec la possibilité d'ajouter de nouvelles armes, modes de jeu ou logiques complexes au sein des maps.

Au niveau des spéculations sans grand fondement, une nouvelle opération est également probable puisque la dernière date de septembre 2021 ainsi qu'une nouvelle saison pour le mode compétitif Premier pour remplacer une à deux maps de la sélection officielle. On peut également espérer une refonte complète de Mirage qui est une map très populaire mais dont la plastique est datée.

Ce qui est sûr, c'est que Valve prévoit beaucoup de contenu pour le jeu et que ce nouveau moteur devrait leur permettre d'accélérer le rythme comparé à CSGO.

C'était notre première news sur CS2 ! Si vous tombez sur le site par hasard, sachez que notre Discord est plutôt actif et qu'il n'est pas impossible que d'autres news fassent leur apparition prochainement...



Consulter la fiche de Counter-Strike 2


Lire la news entière

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...