Zoom sur... le Paris Games Week


crashtracks

Recommended Posts

Du mercredi 27 au dimanche 31 octobre se tenait à Paris, porte de Versailles, la Paris Games Week ou PGW pour les intimes. Comme l'E3 ou encore la GamesCom, il s'agit d'un salon où la plupart des éditeurs et développeurs exposent en avant première leurs nouvelles créations censées sortir les mois suivants. C'était la première fois que le Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs (SELL) organisait cette Paris Games Week et c'est donc dans cette optique que l'équipe d'Events-Live, prochain site du Groupe, a couvert l'évènement.

Qui dit couverture d'un salon, dit interview : qui de mieux que Jean-Claude Larue lui-même pour nous parler de cet évènement ? Le délégué général du SELL et organisateur du salon a accordé une interview à Events-Live pour nous en dire quelques mots :

http://www.youtube.com/watch?v=YsQ32R1TNeg?fs=1&hl=fr_FR

http://www.youtube.com/watch?v=VNHPmI18qto?fs=1&hl=fr_FR

Comme le dit Jean-Claude Larue, l'objectif du Paris Games Week a été atteint. Le salon a effectivement accueilli plus de 120 000 personnes, des stars (Sébastien Loeb, My Chemical Romance, Tomer Sisley pour ne citer qu'eux), ainsi que des personnalités connues dans le monde du jeu vidéo, tel que Julien Tellouck, qui a lui aussi accordé une interview à l'équipe de couverture :

http://www.youtube.com/watch?v=2TKKPIeC6gY?fs=1&hl=fr_FR

Pour une première, la Paris Games Week a fait fort ! Effectivement, de nombreux blockbusters avec des stands imposants étaient exposés.

Le plus voyant devait être celui dédié à Call Of Duty : Black Ops qui était représenté par un grand bloc noir, avec tout autour une queue presque interminable pour pouvoir entrer dans l'édifice et ainsi tester le jeu tant attendu. Plus loin se situait le temple consacré à Assassin's Creed : Brotherhood avec ici aussi la possibilité de tester le nouvel opus sur PS3.

Un peu plus discrets que ces deux titres mais bel et bien présents, le Playstation Move et Kinect se laissaient tester dans les allées du salon. Bien que nous n'ayons pas testé la nouvelle technologie de Sony, Kinect était quant à lui jouable sur plusieurs jeux de sports tels le volley, le foot et même le 100 mètres.

L'ambiance était assez bruyante... en effet, il fallait crier pour que notre voisin entende ce que l'on voulait lui dire et tendre l'oreille à son tour pour l'entendre parler. C'était bien une guerre des décibels qui faisait rage entre les différents stands musicaux malheureusement pour nos oreilles. Mis à part cela, les visiteurs étaient heureux, avec le sourire au visage comme vous pouvez le voir sur les images ci-dessous et c'est ça qui compte !

Photo PGW 5.jpgPhoto PGW 9.jpgPhoto PGW 4.jpgPhoto PGW 8.jpgPhoto PGW 3.jpgPhoto PGW 7.jpgPhoto PGW 1.jpgPhoto PGW 6.jpgPhoto PGW 2.jpgPhoto PGW 10.jpg

Afin de connaitre l'avis général des visiteurs du salon, nous avons sondé quelques personnes quittant l'évènement. La critique globale est "Bien, mais peut mieux faire". Effectivement, beaucoup ont apprécié le fait d'avoir la possibilité de tester les jeux sur les nombreuses bornes disponibles, mais ils ont aussi peu aimé le fait de devoir faire plusieurs heures de queue pour tester le nouveau Call of Duty. D'autre part, la disposition des stands serait à revoir, car une majorité des visiteurs estime que la scène principale n'était pas assez mise en valeur et que les stands étaient trop serrés et gênaient une bonne circulation dans les allées. Certains ont estimé qu'il aurait fallu étirer le salon pour avoir plus d'espace avec notamment un lieu pour pouvoir s'asseoir décemment pour se reposer. Pour finir presque tous ont aimé l'ambiance bien qu'ils auraient apprécié d'éviter de rentrer chez eux avec les oreilles en mauvais état.

Quant à l'équipe d'Events-Live, hormis le bruit assourdissant et une queue interminable pour pouvoir tester certains blockbusters, elle est ressortie plutôt satisfaite du Paris Games Week. L'ambiance était effectivement au rendez-vous avec des concours, des distributions de goodies et des stands tous aussi impressionnants les uns que les autres, même si Sony dominait avec la Playstation City. Cependant, l'équipe de couverture a été légèrement déçue par le fait que le salon soit majoritairement dédié aux consoles de salon et qu'il ne propose aucune exclusivité. En effet, les sorties PC n'étaient que peu présentes, et le salon ne proposait que les futurs blockbusters de Noël, qu'ils soient côté jeux avec Gran Turismo 5, Fable III ou côté accessoires avec Kinect ou encore le Playstation Move. En conclusion, la première édition du Paris Games Week a rempli ses objectifs : le cap des 100.000 visiteurs a été atteint et une base a été posée afin que les prochaines années soient plus intéressantes et que le salon devienne la référence francophone du jeu vidéo.

info.pngMerci à toute l'équipe de couverture.

Voir la news enti

Link to comment
Share on other sites

C'est super les deux interviews, les questions sont pertinentes et les interviewés ont réellement des choses à dire. Bravo. Vous voyez bien que macadoum ne fait pas que critiquer.

C'est tout à ton honneur. :D

On n'interdit pas au gens de nous critiquer, au contraire.

Mais il faut que cette critique soit constructive, avec des arguments pertinents. :)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...