Et toi, tu lis quoi ?


Jooreixo

Recommended Posts

Suite au topic sur le mystère des Dieux que j'ai commencé à détourner sur la lecture (désolé -_-), topic sur les livres que vous lisez.

Après Le mystère des dieux et une rapide relecture de l'empire des anges, je me suis réattaqué à un cycle, enfin un dyptique : Illium et Olympos de Dan Simmons

ilium.jpg

Présentation de l'éditeur (Source : Amazon.fr)

Imaginez que les dieux de l'Olympevivent sur Mars. Ils se déplacent librement dans le temps et l'espacegrâce à leurs pouvoirs quantiques. Leur plus grand plaisir, c'est laguerre de Troie qui se joue sous leurs yeux. Pour y mettre un peu plusde piment, ils envoient des érudits terriens modifier les évènements àleur gré, en gardant toutefois le récit d'Homère comme référence. Maisen orbite autour de Mars, de petits observateurs surveillent les jeuxdivins. Batailles grandioses, intrigues politiques et amoureuses,dialogues savoureux, une fresque passionnante qui mêle space opera etmythologie avec grand brio ![/quotemsg]

ad200.jpg

Présentation de l'éditeur (Source : Fnac.com)

Ilium chantait les exploits de la guerre de Troie, surveillée par lescholiaste Thomas Hockenberry pour le compte des posthumains divinisésqui habitent sur Mars le mont Olympos.

Depuis, les choses sesont corsées. Echappant au scénario d'Homère, Grecs et Troyens, Achilleet Hector, se sont alliés pour vaincre les dieux et assiéger leurforteresse martienne. Ils profitent de la porte ouverte dans l'espacepar les Moravecs, qui leur apportent un sérieux appui.

Mais la porte commence à se refermer...

SurTerre, les Voynix, qui ont longtemps été les serviteurs des DerniersHommes, ont soudain entrepris de les massacrer. Les Derniers Hommes,élevés dans la soie, vont devoir apprendre à se battre.

Ophud'Io et Mahnmut sont envoyés sur Terre pour prévenir un cataclysme quimenace la planète depuis des millénaires, sous la forme d'un sous-marindoté de missiles à trous noirs.

Harman retrouvera-t-il Adaaprès un périple qui lui fera traverser la moitié de la Terre sous laconduite d'un Prospero qui n'est peut-être que le fantôme d'uneIntelligence Artificielle ?

Mêlant avec génie sa vaste culturelittéraire à des actions débridées, Dan Simmons fournit toutes lesréponses aux énigmes dont il avait peuplé Ilium. Et en suscite quelquesautres...[/quotemsg]

Voici les 2 premiers paragraphes de Illium (ouais c'est pas du Werber)

Rage

Chante, Ô Muse, d'Achille fils de Pélée la rage inextinguible, lui le belliqueux, le meurtrier, destiné à mourir, chante la rage qui coûta aux Achéens tant d'hommes valides, et envoya tant d'âmes brûlantes et vives descendre dans la morne maison de la mort. Et tant que tu y est,Ô Muse, chante la rage des dieux eux-mêmes, si irrascibles et puissants ici sur leur nouvel Olympe, et la rage des post-humains, tout morts et disparus qu'ils puissent être, et la rage de ces quelques rares humainsqui restent, tout nombrilistes et inutiles qu'ils puissent être devenus. Et puisque tu chantes, Ô Muse, chante aussi la rage de ces êtres sentiens, pensifs, sérieux mais pas tellement humains là-bas dehors sous la glace d'Europe, mourants dans la cendre soufrée d'Io, et naissants dans les froids replis de Ganymède.

Oh, et chante pour moi aussi, Ô Muse, pauvre Hockenberry le ressuscité contre son gré - pauvre feu Hockenberry, Docteur, Hockenbush pour ses amis, ses amis depuis longtemps retombés en poussière sur unmonde depuis longtemps laissé derrière. Chante ma rage, oui, ma rage, ÔMuse, si petite et insignifiante que cette rage paraisse devant lacolère des dieux immortels ou comparée à l'ire du belliqueux Achille.En y repensant, Ô Muse, ne chante rien sur moi. Je te connais. J'aiété ton esclave et ton serviteur, Ô Muse, Ô garce incomparable. Et je n'ai pas confiance, Ô Muse. Pas le moins du monde.[/quotemsg]

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 79
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Jérôme Camut, Malhorne :

Malhorne, Tome 1

9782914370738.gif

En résumé

"Thriller historique, aventure philosophique, critique de la civilisation, voyage vers l’ailleurs, Malhorne ouvre une tétralogie visionnaire, remarquablement documenté. Aussi efficace qu’un best-seller anglo-saxon." les éditions Bragelonne

Mot de l'éditeur

Un homme assis armé d'une épée, telle est l'étrange statue datant du XVe siècle que l'ethnologue Franklin Adamov découvre au fond de l'Amazonie. Le mystère s'épaissit lorsqu'une deuxième statue identique est découverte à l'autre bout du monde. Le récit fabuleux d'une quête initiatique à travers cultures, histoire et religions.

Il vient de la nuit des temps.

Il a franchi la frontière qui sépare la vie de la mort.

Et, aujourd’hui, le moment de la révélation est venu. Tout commence lorsque l’ethnologue Franklin Adamov découvre, au fin fond de l’Amazonie, une statue représentant un homme assis armé d’une épée. L’homme est de type européen, l’objet date du XVe siècle, et sur la garde de l’épée est inscrit un mot : « Malhorne ». C’est impossible… Pourtant, ce n’est que le premier indice. En effet, peu après, Franklin est contacté par une fondation appartenant à un riche financier, qui lui offre des moyens illimités pour résoudre cette énigme. Car le mystère s’épaissit : on a repéré une deuxième statue, absolument identique, à l’autre bout du monde… Qui se cache derrière ces monuments ? Qui a laissé ces signes, et pourquoi ?

Alors débute une traque haletante, une quête initiatique à travers l’Histoire, les cultures et les religions du monde entier, dont l’enjeu est rien moins que l’immortalité.

9782914370837.gif

Malhorne , T2 , Les eaux d'Aratta

En résumé

"Thriller historique, aventure philosophique, critique de la civilisation, voyage vers l’ailleurs, Malhorne ouvre une tétralogie visionnaire, remarquablement documenté. Aussi efficace qu’un best-seller anglo-saxon." les éditions Bragelonne

Mot de l'éditeur

Il s’appelait Malhorne. Il avait vécu plusieurs vies à travers l’histoire et s’était décidé à les révéler au monde pour essayer de déchiffrer sa propre énigme… avant de mettre fin à ses jours.

Pourtant, il n’a pas disparu. Il s’est réincarné dans une petite fille, que l’ethnologue Franklin, Tara et les compagnons de Malhorne ont soustraite aux griffes de l’avide Craig et de sa Fondation Prométhée. Ils sont réfugiés en Amazonie, où l’enfant retrouve peu à peu la mémoire d’avant sa naissance.

C’est alors que leur village est sauvagement massacré. Perte irréparable entre toutes, celle de la petite fille. Franklin se retire du monde.

Mais, avant de mourir, l’enfant avait prononcé un premier mot mystérieux : « Aratta », qui hantait les rêves de Franklin. Et voilà qu’un groupe d’archéologues met au jour une nécropole sumérienne où ce nom apparaît…

9782915549522.gif

Malhorne , T3 Anasdahala

En résumé

Il est issu de la nuit des temps. Il a franchi la frontière entre la vie et la mort pour révéler le plus grand secret de l'humanité. L'heure est venue...

Mot de l'éditeur

Ils sont partis. Tara, Franklin et leurs compagnons ont disparu sans laisser de traces, si ce n’est un étrange casque dont la

technologie est inconnue sur Terre… Ils ont suivi Ilis, la nouvelle incarnation de Malhorne, qui les a entraînés à la découverte du secret de l’Aratta, alors qu’ils étaient traqués par les forces du milliardaire Craig. À présent les fugitifs se trouvent dans l’Aratta… mais ils sont encore bien loin d’en connaître toutes les facettes ! Devant eux s’ouvre un paysage étonnant à travers lequel ils vont faire le plus extraordinaire des voyages. Sont-ils passés dans un autre monde ? Ou sont-ils restés dans le nôtre ? Avant de l’apprendre, ils vont affronter bien des périls… Pendant ce temps, ceux qui convoitent leur

découverte n’ont pas désarmé. Au premier rang d’entre eux, Craig active ses recherches, tant sur le site archéologique sumérien qu’au sein de sa fondation. Et voilà que le Vatican entre en scène, nanti d’anciens secrets liés à l’Aratta ! Tandis que plusieurs enquêtes sans lien apparent viennent ajouter au mystère, Ilis et ses amis approchent des révélations que l’humanité attend depuis ses premiers pas sur Terre…

9782352940043.gif

Malhorne , T4 La matière des songes

Mot de l'éditeur

Tout a commencé avec la découverte, par l'ethnologue Franklin Adamov, d'une statue en Amazonie. Puis, la rencontre inoubliable avec Malhorne, l'horreur de sa disparition, le retour d'Ilis et la révélation d'Anasdahala, la reine sumérienne aux deux visages. Eternels, ils perpétuent le souvenir d'un secret enfoui depuis près de quarante mille ans : l'Aratta, le pouvoir des eaux du monde, la matière des songes. Un trésor inestimable dont ils ont oublié jusqu'aux origines. Car de l'évolution des espèces à la naissance des religions, de l'extinction des hommes de Neandertal aux civilisations disparues, des mystères de l'univers aux arcanes de l'inconscient collectif, toutes ces énigmes trouvent leur réponse dans l'Aratta. A présent, Franklin et ses compagnons n'ont jamais été aussi proches de l'ultime vérité. Mais un homme veille. Un meurtrier sanguinaire qui n'a pas intérêt à ce que l'Aratta soit révélée à la multitude. Un monstre capable de semer la terreur et la mort aux quatre coins de la planète. Alors, pour tenter de donner une dernière chance à l'humanité, Franklin Adamov devra faire des choix, fuir ou se battre, tuer et peut-être même mourir...

Si vous voulez des détails, y a fnac.com, mais je vous garantie que quand on commence à lire, on ne s'arrete plus !

Et puis Tom Clancy mais y a trop de couverture pour les mettre

Edith : Pardon pour le premier jet, mais j'avais pas fais gaffe que j'avais pas mis les titres des albums

Link to comment
Share on other sites

Jérôme Camut, Malhorne :

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/8/3/7/9782914370738.jpg

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/7/3/8/9782914370837.jpg

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/2/2/5/9782915549522.jpg

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/grandes110/3/4/0/9782352940043.gif

Si vous voulez des détails, y a fnac.com, mais je vous garantie que quand on commence à lire, on ne s'arrete plus !

Et puis Tom Clancy mais y a trop de couverture pour les mettre[/quotemsg]

[:keats:10]

ça aurai été bien wooley que tu mettes au moins un synopsis parce quedes listes de bouquins avec des images énormes je peux en faire aussi

Link to comment
Share on other sites

je suis en train de lire le premier tome d'Hyperion.

Comme annoncé par ma Keatsouille préférée qui m'a gentilment prêté tout le cycle (8 bouquins quand même), le début est chiant.

Puis ma fatigue en ce moment ne me permet pas du tout de me lancer dans la lecture de ce truc ^^ (au bout de 3 pages, je m'endors... vive le RER)

Link to comment
Share on other sites

9782267016093.gif

Le Livre des Contes perdus fut la première œuvre majeure d'imagination entreprise par J.R.R. Tolkien. Il entama ce travail en 1916-1917 à l'âge de 25 ans et l'abandonna de nombreuses années plus tard alors qu'il était encore inachevé. Cette œuvre expose la première conception des Terres du Milieu et de Valinor puisque les Contes perdus constituent le premier tome de ce qui devait plus tard être nommé Le Silmarillion. Cette édition reprend en un volume les deux tomes parus précédemment chez Christian Bourgois éditeur : la première partie renferme les Contes de Valinor, la deuxième inclut Beren et Luthien, Turin et le Dragon, ainsi que les seuls récits complets existants du Collier des Nains et de la Chute de Gondolin. Chaque conte est suivi d'un bref commentaire sous la forme d'un essai, regroupant des textes de poèmes associés, et chacun des deux tomes initiaux est ici accompagné d'informations extensives sur les noms et le vocabulaire des toutes premières moutures des langues elfiques. Le Livre des Contes perdus qui forme le premier volet de L'Histoire des Terres du Milieu - entamée il y a maintenant près de vingt ans par Christopher Tolkien, fils et exécuteur littéraire de l'auteur - compte treize volumes en anglais et constitue peut-être le premier historique et le premier commentaire textuel aussi détaillé de l'œuvre d'un grand auteur du XXe siècle.

Pas super évident, comme d'habitude avec Tolkien, et assez brouillon, puisque c'est l'essence même du livre, mais intéressant pour peaufiner l'univers de cet écrivain complétement barré :D

Link to comment
Share on other sites

surveille darth, alors, il ne doit plus en avoir pour longtemps....

Tu pourras faire tes devoirs de vacances, comme ça :D

[/quotemsg]

Me faudra plus que des bistouris pour le séparer de sa carcasse en métal, son déambulateur intégré aux mimines et tout le bazar qui va avec :whistle:

Link to comment
Share on other sites

Moi j'lis pas [:guitarmanihack][/quotemsg]

c'est con que ça soit pas dans les 2 sens

en ce moment, je suis sur la guerre des serpents, de R.E Feist, au tome 2 (sur 4), l'une des suites qui se déroule sur le continent de Midkemia. Ca se lit sans soucis

a614bbfa07af6028ba47b8cdc505f.jpg

Erik de La Lande Noire, fils illégitime d'un baron, s'enfuit vers la cité de Krondor après avoir tué accidentellement son demi-frère. Condamnés à mort, Erik et Rupert, son ami d'enfance, échappent à leur sort en acceptant une mission désespérée contre les Pantahians. Ces créatures reptiliennes préparent la conquête de Midkemia et le retour de leur déesse Alma-Lodaka.

Quand j'aurai terminé tout ça, je pense que je vais faire la série des Elric de Michael Moorcock

Link to comment
Share on other sites

je lis "Le frere de sang", un ouvrage sur les francs-maçon.

il m'a été offert par dPm..

j'ai beaucoup de mal à le lire, c'est vraiment un bouquin très difficile. en gros, il se passe des meurtres a notre époque parmis les francs-maçon, et on a en parallele la descrpition de meurtres qui se sont déroulés a l'époque de Nicolas Flamel (17 eme siecle si mes souvenirs sont bons).

la description de ces meurtres est telle que ca me donne la gerbe, mais sinon c'est intéressant :D

646302-789138.jpg?nocache=1180853160

Link to comment
Share on other sites

Je me suis mis à lire Le Capital :

409px-Kapital_titel_bd1.png

La conclusion de Marx est que le capitalisme est un système à la fois injuste et instable, qui aliène les êtres humains, et dont la base est « l'expropriation des travailleurs » sous la forme du système de salaire. En outre, Marx estime que le capitalisme devra être remplacé par un mode de production basé sur la propriété commune, remplaçant le travail salarié par le travail libre et coopératif.

Wikipedia

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...